Jean-Louis Etienne
Jean-Louis Etienne © MaxPPP

Les artistes qui chantent la mer et les aventuriers, nous connaissons. Dans cette catégorie, Renaud serait peut être le premier d'entre eux. Mais des explorateurs qui chantent, nous connaissons moins...

Michel Audiard s'étonnait de ce besoin chez les marins de faire des phrases mais avait-il imaginé que ces grands taiseux puissent faire plus que parler ? Certes Olivier de Kersauzon a la plume lyrique et Florence Arthaud s'était essayé à la chanson avec Pierre Bachelet.

Mais tout cela reste très confidentiel. Le mix total de marin et de chanteur a été accompli en 1974, avec le chanteurAntoine qui mettait les voiles vers les Caraïbes. Toujours pas de trace cependant du sémillant Commandant Cousteau chantant "Dès que le vent soufflera" à la proue de la Calypso.

Jean-Louis Etienne est un explorateur et un scientifique reconnu. Nous avons suivi ses aventures et écouté ce médecin, lanceur d'alerte. Mais dans l'émission À Rebrousse-Poil , Daniel Morin a dévoilé un autre talent du savant.

Dans le studio de la Maison de la Radio, un piano oublié par Richard Lornac se lamentait jusqu'à ce 28 juillet et la venue de l'ancien médecin de marine et demi de mêlée. Daniel, qui avait eu vent des talents de Jean-Louis, lui a alors proposé de prendre place au dit piano. Il ne vous reste plus qu'à écouter cette séquence qui a toute sa place dans Décalages :

►►► Retrouvez l'émissionÀ Rebrousse Poil du lundi au vendredi à 11h

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.