blogcs hors piste
blogcs hors piste © Radio France / C Siméone

Retour sur les territoires de l'enfance pour le peintre américain Jim Dine. A 77 ans, Dine présente à Paris en ce moment "Hello Yellow Gloves". Derrière ses grands coeurs, ses Pinocchio, ses chats et ou ses singes, quelque soit la matière, le fusain ou la peinture, il prétend qu'il n' a qu'un sujet d'étude, le feu.

Après avoir été pop, Dine a opéré un virage total dans sa carrière pour adopter le dessin (première grande rétrospective consacré à Washington en 2004, une première pour un artiste vivant à la National Gallery). Sur tous supports, et avec toutes les textures. Il laisse aussi des traces sur ses travaux, empreintes de doigts ou de semelles par exemple.

Daniel Templon
Daniel Templon © Christine Siméone

Une grande humanité ressort de ses oeuvres, tant au travers du nez de Pinocchio, affublé du mensonge alors qu'il a les yeux de l'innocence.

Daniel Templon, au sujet de Jim Dine, passé du pop art au dessin, artiste nomade et persévérant.

Jim Dine, Galerie Daniel Templon à Paris

Jim Dine
Jim Dine © Courtesy Galerie Daniel Templon

Jim Dine
Jim Dine © Courtesy Galerie Daniel Templon
Jim Dine
Jim Dine © Courtesy Galerie Daniel Templon

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.