Le show de Gad Elmaleh et Kev Adams, "Tout est possible", arrive à Paris. L'occasion de découvrir le miroir d'une génération (jeunes) de fans, notable de l'humour à 25 ans.

Kev Adams
Kev Adams © Georges Biard - Creative Commons

Le petit Kev Adams est devenu aujourd'hui un phénomène. Ses vannes, sa coupe, sa life, tout sur Kev Adams.

Si tu as l'âge de Tarantino, Kev sera ton Pépito

Quentin Tarantino était assez dubitatif quand il a vu pour la première fois de sa vie Kev Adams. Le gamin hirsute se faisait un selfie sur la scène des César en février 2014, et aux yeux du réalisateur américain il a sauvé son sketch quand il a déclaré "Mr Tarantino you are a genius and you kill Bill".

Bref, la génération des quinquagénaires et au-delà était tout aussi dubitative que Tarantino ce jour-là, quand Kev Adams est apparu dans la série télé Soda, en ado amoral, avec crottes de nez et plans foireux en cascade. Pour les vieux auditeurs de France Inter, ce garçon est impayable avec ses blagues de potaches. Est-il drôle ? Pas toujours, mais désarmant à tous les coups.

Pour pour Gad Elmaleh, dont il a été longtemps fan et qui est désormais un complice de scène de longue date, il est le "Pépito du one man show".

Si tu as l'âge de la fille de Tarantino, tu le trouveras "bad ass"

La fan type de Kev Adams est une jeune fille de bonne famille, grammaire impeccable, posée et souriante. (Un peu excitée quand même.) Le fan en général est du genre à remarquer sur une photo qu'il n'a pas bouclé sa ceinture de sécurité et à le lui faire remarquer.

Pour eux, il déchire et c’est la folie (prononcez "folaye" comme Kev). Pour les jeunes filles, Kev est "bad ass" – il en a toutes les caractéristiques – et de là vient son succès : naturel, ferme dans ses choix, pas spécialement paillettes, pas violent, n’essaie pas non plus d’écraser les autres. Bref, le contraire de Nicolas Sarkozy dans ses plus mauvais jours.

Kev Adams passé au scan

L'affiche annonçant l''entrée de Kev Adams au Musée Grévin
L'affiche annonçant l''entrée de Kev Adams au Musée Grévin © sur le fil Twitter de Kev Adams
  • La coiffure : de l'avis de son coiffeur, pas question de changer ce look diabolique, c'est sa marque de fabrique.
  • Le sourire avec des dents : elles ne rayent pas le parquet, mais il insiste beaucoup sur son sourire comme arme fatale.
  • Son âge : mérite d'être rappelé, 25 ans.
  • La phrase doudou : il la prononce souvent en début d'entretien avec les journalistes : "Pour être très honnête avec vous..."
  • La punchline :"Je suis un teamworker."
  • L'autre punchline :"Je viens du stand-up et là, si t’as pas la rage, tu te fais étouffer."
  • Box Office en 2015 : 8 millions d’entrées grâce aux Profs 2 et aux Nouvelles Aventures d'Aladin.
  • Son combat : le film Amis publics, qui raconte les aventures d'un groupe de copains. Ils braquent une banque pour redonner le sourire à leur ami atteint d'un cancer. Il a fait ce film avec sa bande de potes, et y incarne Robin des banques.
  • A la louche sur les réseaux sociaux : 4,2 millions de fans sur son Instagram, 5 millions sur Facebook, 4,7 millions sur Twitter.

Ce tweet semble prouver qu'il a gardé une image négative de l'école. A-t-il pris l'école pour un terminal d’aéroport ou bien a-t-il pensé qu'il y était en phase terminale ? C'est l'humour qui semble avoir sauvé ce boutonneux surnommé "Trident" par ses camarades du désespoir.

Les émojis Kev Adams
Les émojis Kev Adams © Appli Kev Adams
  • Comme David Bowie ? Presque. Kev a lancé son appli avec des émojis à son image.
  • Comme Zlatan Ibrahimović et Victor Hugo : Kev est au musée Grévin
  • Fan de : la série Black Mirror, "The Twilight Zone for the digital age" (La Quatrième Dimension de l'ère numérique), pour le New Yorker.
  • Fan de : son petit frère, DJ Noyz, qui se lance lui aussi dans une carrière artistique.
  • Bientôt : dans la série web Killer’s School, diffusée sur la plateforme BlackPills. En mars 2017 dans le film _Tout là-haut,_ de Serge Hazanavicius, produit par Julie Gayet.Gangsterdam, film tourné à l'été 2016, avec Patrick Timsit.

Kev Adams est-il déjà vieux ? Avec déjà trois films, une série web, des années de stand-up, même les quinquas ont forcément entendu parler de lui. Ils ne rient pas à ses blagues, ses sketches sont des enchaînements de bons mots, petites surprises sans lendemain. Elles illuminent les regards pendant quelques secondes et puis s'en vont. Mais il est là parmi nous, avec ses grands yeux ouverts. Gad lui demande déjà d'aider les gamins qui débutent dans le métier à percer.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.