Guillaume-Benjamin Duchenne plus connu sous le nom de Duchenne de Boulogne est un neurologue français qui utilise en 1833 l’électricité comme instrument d'expérimentations physiologiques. L’usage du courant alternatif lui permet de stimuler avec précision un seul faisceau musculaire à la fois

170 ans plus tard, un artiste hollandais, Arthur Elsenaar, adapte les travaux du neurologue en utilisant la technologie numérique pour commander à distance le visage d'un sujet. Pour ce faire, les muscles faciaux sont stimulés par des électrodes électriques reliés à une partie du corps humain. Dans ses performances, le visage humain est commandé par ordinateur qui développe des algorithmes pour la chorégraphie faciale : c'est l'Artifacial.

Le DJ/VJ producteur, designer, vidéaste et programmeur tokyoïte Daito Manabe promène ce nouvel art technologique sur support humain dans les festivals du monde entier depuis quelques années (notamment aux « Nuits sonores » de Lyon en 2011) où il scénarise des performances qui mêlent sa musique à l’ « electric stimulus » .

A suivre sur le site Daito Manabe

http://www.daito.ws/work/electricstimulustoface_test.html#2

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.