Qui n’a pas rêvé, tel Mary Poppins, de sauter à pieds joints dans un tableau. C’est en quelque sorte ce que vous propose l’Atelier des Lumières, le premier centre d'Art Numérique à Paris.

Gustav Klimt
Gustav Klimt © Culturespaces / Eric Spiller

Klimt comme vous ne l'avez jamais vu... 

Sauf si vous êtes allés faire un tour dans les carrières des Baux de Provence il y a 4 ans !

C'est en effet la même équipe, celle de Culturespaces qui préside aux destinées de ces deux lieux, l'Atelier des Lumières venant prolonger le succès des Carrières de Lumières. Klimt dans les carrières des Baux, c'était déjà lui. Gianfranco Iannuzzi est concepteur d’espaces et d’expositions immersives. Il réaménage et réinvestit artistiquement des lieux atypiques. Ses créations sont fondées sur l’image, le son et la lumière : l'idée est de "mettre le public au centre et de lui faire vivre à travers plusieurs perceptions une émotion et pas simplement quelque chose d'intellectuel."

Et selon Gianfranco Iannuzzi, le public qui réussit le mieux à capter l'esprit de l'art immersif, ce sont les enfants :

0'33

Expositions immersives : Les enfants sont les plus réceptifs

Par France Inter

Le lieu

L'Atelier des Lumières est installé dans une ancienne fonderie du 11è arrondissement. Une halle gigantesque, architecture imposante, soulignée par la structure métallique originelle qui a été conservée, ainsi que la cheminée, la tour de séchage, un bassin, un réservoir d’eau... 

L'Atelier des Lumières
L'Atelier des Lumières / Culturespaces / Sophie Lloyd

A chaque nouveau projet, le rituel est le même, Gianfranco Iannuzzi doit "s'imprégner" du lieu

0'47

L'atelier des Lumières est installé dans une ancienne fonderie

Par France Inter

Comment ça marche

L'exposition immersive est composée de milliers d’images d’œuvres d’art numérisées, projetées sur toutes les surfaces de la halle et mises en mouvement au rythme de la musique. Vous êtes donc entièrement immergé dans l’image et le son. C'est une expérience sensorielle unique et une (re)découverte, en l'occurence, de l’univers de Gustav Klimt, Egon Schiele et Friedensreich Hundertwasser. Le spectacle traverse 100 ans de peinture viennoise. C'est un voyage au cœur des œuvres colorées et lumineuses de Gustav Klimt.

"C'est une grande responsabilité de travailler sur des maîtres comme Klimt, ou Picasso ou Dali ou tous ceux sur lesquels je travaille" explique Gianfranco Iannuzzi 

"Mais j'espère le respecter dans son oeuvre et l'interpréter au mieux, même si la création, c'est toujours une création, donc il y a une touche personnelle." 

Aller + loin

La "transformation" de la fonderie Plichon a été confiée à l'Atelier Silhouette Urbaine, qui a constitué l’équipe de maîtrise d’œuvre avec : CET (Bureau d’étude structure et fluides), Brizot-Masse Ingénierie (Bureau d’étude structures existantes) et META (Bureau d’étude acoustique) 

La création numérique est signé, outre Gianfranco Iannuzzi, par Renato Gatto et Massimiliano Siccard avec CADMOS pour la conception technique projection et sonorisation Kerylos pour la décoration.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.