A quoi servent les voitures ? A se déplacer ? A sauver l'industrie de l'automobile ? Les artistes en ont rapidement fait un objet et un matière à transformation.Une exposition aussi originale que riche artistiquement vient d'ouvrir ses portes à l'Hotel des Arts De Toulon.

"L'automobile dans tous ses états " avec 130 oeuvres, peintures, sculptures, maquettes ou compressions signées des plus grands artistes internationaux comme Arman, César, Vasarely ou Chamberlain. Ce ne sont que des hommes mais les femmes sont les bienvenues. Les enfants également.Trêve de plaisanterie, l'objectif de cette expostion, c'est précisément de rendre l'art contemporain accessible au plus grand nombre grâce à un objet familier, un objet du quotidien.

Ricardo Vasquez, le directeur de l'Hôtel des Arts.

Les gens aiment leur voiture, parfois ils la détestent... Et les artistes, eux, la trouvent fascinante Parce qu'elle est un objet populaire. Parce qu'elle synonyme de modernité. Parce qu'elle est synonyme de liberté.

Chez Chamberlain ou bien César , elle inspire un questionnement quasi écologique : que deviennent ces objets roulants une fois qu'ils ne roulent plus ? Les deux sculpteurs en ont fait des compressions.

John Chamberlain
John Chamberlain © CC Chinati Foundation, / Christine Siméone

accumulation renault 131
accumulation renault 131 © armancommunity

Quant à Arman , il en fait des accumulations Renault avec des pièces de moteur par exemple disposées dans un cadre.

Ricardo Vasquez, le directeur de l'Hôtel des Arts :

Les voitures, les artistes leur donne de l'esprit chez certains ou bien de l'érotisme, comme dans les toiles de Peter Klasen, ou encore chez Salvador Soria : deux oeuvres monumentales, des toits de voitures renversées et percés au centre.

Ricardo Vasquez, le directeur de l'Hôtel des Arts

Pèle-mèle on trouve donc dans cette exposition, César , qui mettait son nom sur des cubes de voitures compressées dans les casses - il signe et décide que c'est une oeuvre d'art : et puis ça pose la question écologique : que devient la voiture une fois qu'elle n'est plus un objet de consommation ?

Bernard Buffet - L'automobile Morgan 1950, 1984 Huile sur toile, 97x130 cm - Courtesy Galerie
Bernard Buffet - L'automobile Morgan 1950, 1984 Huile sur toile, 97x130 cm - Courtesy Galerie © Maurice Garnier © ADAGP, Paris 2012

Cinq tableaux de Bernard Buffet : une traction, une Aston Martin, une Ferrari, une Bugati, dans un réalisme classique qui présente moins d'intérêt aujourd'hui. Il ne conduisait pas, mais il avait plein de belles gagnoles, dans lesquelles il se faisait conduire par un chauffeur. Et encore deux oeuvres monumentales deSalvador Soria.Ricardo Vasquez, le directeur de l'Hôtel des Arts

Hôtel des Arts de Toulon, La voiture dans tous ses états, jusqu'au 20 janvier>

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.