Enchanteresse et grinçante, l'exposition Poétique d'objets à Dunkerque. Elle est un des moments forts de Dunkerque 2013, capitale régionale de la culture.

Marcel Duchamp
Marcel Duchamp © Radio France
Cette exposition nous met le nez dans les objets, tels que les artistes l'ont vu, depuis Schwitters, jusqu'à Franck Scurti par exemple, en passant par les surréalistes, les nouveaux réalistes, les artistes fluxus, et bien d'autres encore. Une histoire de l'art du XXème siècle revigorante. Un air de fête, de l'humour, un reflet pour un siècle peuplé d'objets, scandés par les réflexions de Francis Ponge, qui d'un cageot sut faire un poème. Rien que pour le bonheur de retrouver Marcel Duchamp, son courrier en souffrance, ses boîtes en valises, et autres facéties, l'exposition vaut le détour. On aimerait bien sûr revoir la Fontaine ou d'autres pièces plus marquantes. Marion Daniel, commissaire de l'exposition
Marion Daniel, devant "La machine à méditer sur le sort des oiseaux migrateurs"
Art orienté objet, (Laval-Jeantet & Mangin), La machine à méditer sur le sort des oiseaux migrateurs ou Le baiser de l’ange
Art orienté objet, (Laval-Jeantet & Mangin), La machine à méditer sur le sort des oiseaux migrateurs ou Le baiser de l’ange © collection privée © droits réservés
Pour [Dunkerque 2013](http://www.dunkerque-culture2013.fr/fr/), capitale régionale, il y aura 600 rendez-vous et 5000 artistes mobilisés. Après Valenciennes en 2007, puis Béthune en 2011, la Capitale régionale de la culture a vocation à sceller durablement le lien social entre territoire et habitants. La Région Nord-Pas de Calais est à l’initiative de ce label unique en Europe qui permet de donner un accès à la culture pour tous, tout en dynamisant le tissu économique du territoire. [Poétique d'Objets: De Francis Ponge, à l'oeuvre> ](http://www.franceinter.fr/blog-le-blog-de-christine-simeone-poetique-dobjets-a-dunkerque-de-francis-ponge-a-loeuvre) [La Galerie Photos de l'exposition, ici](http://www.franceinter.fr/galerie-photos/607376/diaporama)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.