Ne manquez pas de revivre les temps forts de "Boomerang" cette semaine. Augustin Trapenard recevait Thierry Lhermitte, la danseuse étoile du ballet de l'Opéra de Paris Alice Renavand, le grand cinéaste Oliver Stone, le philosophe Baptiste Morizot et le chef cuisinier triplement étoilé Guy Savoy.

"L’Homme est une question de persévérance" (Thierry Lhermitte citant Petru Dumitriu) - Le Best-of de Boomerang
"L’Homme est une question de persévérance" (Thierry Lhermitte citant Petru Dumitriu) - Le Best-of de Boomerang © Getty / guvendemir

Réécoutez le best-of de Boomerang de la semaine à partir des entretiens d'Augustin Trapenard que Pablo Cotten a spécialement préparé pour vous  : 

12 min

Le Best-of de Boomerang du vendredi 09 octobre 2020

Par Pablo Cotten

Guy Savoy

Son restaurant à l'Hôtel de La Monnaie a été élu meilleur restaurant du monde. Le chef triplement étoilé est venu nous parler des enjeux que suscite la crise sanitaire sur le monde de la restauration et de la gastronomie. Guy Savoy est venu nous faire saliver au micro d'Augustin Trapenard : "Qu'est-ce que j'entends par gastronomie ? Ce sont les boulangers, les pâtissiers, les charcutiers, les chocolatiers, les fromagers, les vignerons, tout ce qui fait la singularité de la France, à la fois dans sa qualité et dans sa diversité. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

[…] J'ai par habitude de dire que le marché est à la cuisine ce que les préliminaires sont à l'amour. Quand vous décidez d'organiser chez vous un déjeuner ou un dîner pour la famille, pour des amis, le fait d'aller sur le marché, vous avez la perspective de ce que vous allez préparer. Déjà, le fait de rechercher ses produits et de les toucher, de les imaginer, à ce moment-là, vous mettez tous les ingrédients pour passer à l'acte de cuisiner et qui va déjà bien sûr déboucher sur le plaisir. 

[…] Parce que qu'est-ce qui me fascine dans la cuisine ? C'est cette transformation magique. Le cuisinier doit donner une seconde vie au produit inerte que nous avons choisi. Et de trois quarts d'heure à une heure, ce produit inerte vous lui donnez une seconde vie. Il va être beau, il va être croustillant. Ça va sentir bon et vous allez vous régaler ! 

[…] Je ne cautionne pas l'expression "métiers manuels", je crois que je préfère le mot "gestuelle" parce que, surtout en cuisine, les gestes doivent être d'une telle précision que s'ils ne sont pas suffisamment précis on se brûle, on se coupe, on se salit. La justesse des gestes doit être automatique sinon il n'y a pas de possibilité d'évolution. Qu'est-ce qui est intéressant dans la cuisine ? Car on est tous capable de tenir un couteau. Eh bien, l'important c'est que chaque cuisinier apporte sa sensibilité. Et c'est dans cette sensibilité qu'on sent ce qui se passe. Le convive, le côté de la cloison, il se régale avec la soupe, la brioche où il ne se régale pas. S'il se régale pas, c'est qu'on s'est trompé". 

Alice Renavand

Elle faisait sa rentrée cette semaine sur les planches du Palais Garnier pour un hommage à Rudolf Noureev. La danseuse étoile du ballet de l'Opéra de Paris est venue danser avec les mots chez Augustin Trapenard : "Le geste en lui-même peut créer de l'émotion sans forcément que nous-même essayons d'en donner. En fait, je pense qu'il y a différents types d'émotions dans la danse. Il y a ce que l'interprète peut vouloir dire. Ce qu'il arrive à faire passer, c'est le côté artistique et théâtral de la danse. Et ça, je pense que ça s'apprend plus ou moins parce qu'il y a quand même des gens plus ou moins doués, comme partout".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Thierry Lhermitte 

Actuellement sur les planches du Théâtre Antoine pour "Fleurs de soleil", adaptation de l'œuvre de Simon Wiesenthal, Thierry Lhermitte était l'invité de Boomerang cette semaine : "Je suis incertain puisqu'on pourrait fermer le théâtres éventuellement ou les lieux publics très vite. Mais je suis très heureux de reprendre ce texte. Quand on reprend un texte après l'avoir abandonné pendant six mois, on a de nouveaux sens qui sortent et on comprend mieux ce qu'on joue. On aimerait bien l'avoir compris tout de suite. Mais en fait, chaque fois qu'on reprend un texte, quand il a assez de richesse, on découvre un peu plus de profondeur".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Baptiste Morisot 

Le philosophe spécialiste des relations entre l'humain et le vivant dans sa globalité vient de faire paraître "Manières d’être vivant" (Actes Sud). Aux côtés d'Augustin Trapenard, il revenait sur la nécessité qu'il y a à repenser notre rapport à la nature : "Pour moi, l'être humain, c'est un être vivant absolument fascinant. Moi, je suis comme vous, un primate social et les primates sociaux héritent de leur évolution une tendance à s'intéresser de manière immodérée à leurs congénères, à leurs émotions, à leur relations, à ce qu'ils ressentent les uns pour les autres. Je suis fasciné par les humains. Je les observe toute la journée. Vraiment, ce sont des animaux prodigieux".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Oliver Stone

L'éminent cinéaste américain à qui l'on doit "Platoon", "Midnight express", ou encore "Wall street", était au Forum des images et sera, dimanche, à Lyon pour le Festival Lumière, à l’occasion de la projection de son film "Nés un 4 juillet". Il était l'invité de Boomerang : "Il n'y a pas de dieu. Dieu est mort ; Nietzsche avais raison. Par conséquent, les êtres humains veulent s'élever le plus possible. Le bouddhisme vous enseigne cela justement. Si dieu est en vous, vous ne regardez pas votre nombril, vous vous tournez vers les autres. Mais on a une mission, et cette mission est divine : faire quelque chose dont nous serons fiers.

[…] J'ai quitté la fac, Yale, deux fois. La première fois pour aller voyager et pour être moi-même. Et la deuxième fois pour terminer un livre. Là je me suis tué, j'ai tout donné. Il fallait que je sois romancier à tout prix. J'avais vraiment une volonté farouche. Et quand le manuscrit a été rejeté, je me suis rendu compte que je m'étais complètement trompé. J'avais 19 ans et le rejet ça vous fait devenir suicidaire. Et plutôt que de me suicider lâchement, je suis parti au Vietnam et le Vietnam s'en chargerait.

[…] Il faut faire travailler les cinq sens et faire travailler ça avec l'esprit en plus, c'est ce qu'il y a de plus réaliste dans ce que je peux faire de ma vie. Je prends tous mes sens, y compris l'esprit et je fais tout fusionner dans une expérience complètement sensorielle".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Aller plus loin

🎧 SUIVRE - Boomerang présenté par Augustin Trapenard du lundi au vendredi à 9h10 

►►► TWITTER - @BoomerangInter