Si vous n'êtes pas fan de jeu vidéo, vous ne connaissez sans doute pas Hideo Kojima, développeur japonais et papa de la série à succès "Metal Gear Solid". Un bébé dont son employeur a tenté de le priver symboliquement. Mais les internautes veillent...

"A Hideo Kojima Game" ("un jeu d'Hideo Kojima"). C'est le message que les passionnés de Metal Gear Solid voient depuis plus d'une décennie sur les oeuvres du développeur japonais, dont c'est l'oeuvre maîtresse. Un message qu'ils ont été surpris de voir disparaître de la boîte du jeu Metal Gear Solid V : The Phantom Pain , sorti cette semaine et que beaucoup attendaient comme le Messie.

Mais du coup, le jeu a-t-il été abandonné par son créateur ? Pas vraiment. L'explication se trouve en coulisses. Cette année, en plein développement de ce dernier épisode, l'employeur de Kojima (la société Konami) l'a tout simplement viré . Et elle a poussé le vice jusqu'à supprimer son nom de plusieurs éléments de promotion, comme s'il n'avait finalement eu qu'un rôle mineur dans tout cela.

Pas très fair-play de la part de l'entreprise... Et les internautes ne pouvaient pas laisser une telle injustice impunie.

La contre-attaque la plus poétique s'est produite sur la plate-forme de jeu PC Steam, où les utilisateurs peuvent acheter, noter et surtout critiquer en quelques lignes les jeux disponibles sur la page correspondante. Et sur la page de Metal Gear Solid V , ils sont nombreux à avoir simplement repris la fameuse signature : "A Hideo Kojima Game"... Avec quelques variantes.

Les internautes de Steam "vengent" Kojima
Les internautes de Steam "vengent" Kojima ©

Ou quand le web rend à un auteur la paternité de son oeuvre...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.