Etienne Chatiliez, Laurent Garnier, Arielle Dombasle, Avital Ronell, Isabel Marant : retrouvez les meilleurs moments de "Boomerang" d’Augustin Trapenard cette semaine.

Best of du 12 avril 2019
Best of du 12 avril 2019 © Getty / Nico De Pasquale Photography

Paul Guillotte a préparé un best-of de Boomerang à partir des entretiens d'Augustin Trapenard cette semaine. Il y est question de lutter contre les rites de purification, de travailler son attitude critique, de rechercher le "non consensuel", de questionner l'autocensure, d'utiliser l'humour comme arme… et on y entend aussi des choses plus légères, comme Laurent Garnier qui adapte "I Feel Love" ou encore Arielle Dombasle qui reprend avec brio la magnifique chanson "Cry Me A River".

11 min

Le best-of de Boomerang du 12 avril 2019

Par France Inter

Lundi 8 avril : Etienne Chatiliez

Il est le réalisateur derrière quelques "classiques" cinématographiques des trente dernières années : La vie est un long fleuve tranquille, Tatie Danielle, L’amour est dans le pré ou encore Tanguy. Dix-huit ans après, il renoue avec les acteurs André Dussollier, Sabine Azéma et Eric Berger pour Tanguy, le retour. 

Toutes les crises, théoriquement, apportent des périodes de création ; là, c'est l'inverse : le plus bas dénominateur commun, rien risquer, tout le bordel. C'est un monde très chiant !

Il dit aussi : 

Le pouvoir de la comédie, est de pouvoir, avec l'humour, faire baisser la garde à la personne en face de vous et lui faire changer d'avis, un quart de seconde. L'humour est une arme.

(Ré)écoutez l’intégralité de Boomerang de Etienne Chatillez

Mardi 9 avril : Laurent Garnier

Le célèbre DJ est aussi l'une des figures emblématiques de la musique électro. Et à ce titre, il vient de réaliser la bande son (11 mix !) de l’exposition "Electro" à la Philharmonie de Paris, qui ouvre ses portes cette semaine. 

Je me souviens de la première fois où j'ai entendu I Feel Love de Donna Summer. J'avais 8 ou 10 ans, c'était en boîte de nuit.

(Ré)écoutez l’intégralité de Boomerang de Laurent Garnier

Mercredi 10 avril : Arielle Dombasle

Artiste aux facettes multiples, comédienne, chanteuse, réalisatrice… Arielle Dombasle était l'invitée d'Augustin Trapenard.

Le principe d'admiration est l'un de mes principes. Mais comme dit Lacan, "il n'y a d'amour que réciproque", eh bien il n'y a d'admiration que réciproque. Les choses marchent souvent comme ça, c'est un des petits miracles de la vie

(Ré)écoutez l’intégralité de Boomerang d'Arielle Dombasle

Jeudi 11 avril : Avital Ronell

Professeur et critique, elle fait partie des intellectuelles américaines les plus renommées et attaquées. "La plainte", son nouveau livre parait aujourd'hui même. Ironie du sort, elle fait aujourd’hui l’objet d’une plainte pour harcèlement sexuel.

Il n'est pas aisé de se faire des amis. Ah, je sais, pluraliser l'ami unique est souvent la source de problèmes. Mais à combien d'ami a-t-on droit ? Trop, c'est à partir de combien ?

(Ré)écoutez l’intégralité de Boomerang d'Avital Ronell

Vendredi 12 avril : Isabel Marant

En une poignée d'années, elle s'est imposée comme l'une des papesses du prêt à porter et a séduit le monde entier avec sa dégaine à la fois désinvolte, aventureuse et bohème.

Le problème, c'est la surconsommation. La mode n'est pas écologique, il ne faut pas se faire d'histoire !

Elle ajoute : "Faire du coton bio, ça utilise encore plus d'eau… Si tout le monde se met au coton bio on va complètement déforester la planète, c'est débile ! Il faut savoir aussi que, sur des étiquettes de vêtements, "made in China" ou "made in India", ça ne veut rien dire parce qu'il y a partout dans le monde des gens qui ont une vraie conscience professionnelle et que par exemple, du "made in Italy" c'est fait, pour beaucoup, par des chinois payés au lance-pierre dans des caves... Ça ne veut plus rien dire ! Je crois que les gens se font complètement avoir par des idées reçues…"

(Ré)écoutez l’intégralité de Boomerang d'Isabel Marant

Bonus vidéo

Arielle Dombasle reprend "Cry me a river" . Un moment de grâce.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.