Charlotte Salomon dans le jardin de la "Villa L'Ermitage" à Villefranche-sur-Mer en 1939
Charlotte Salomon dans le jardin de la "Villa L'Ermitage" à Villefranche-sur-Mer en 1939 ©
Vie ou théatre de Charlotte Salomon
Vie ou théatre de Charlotte Salomon ©

Le grand public a fait sa connaissance grâce à David Foenkinos et à son roman Charlotte , prix Renaudot 2014. Charlotte Salomon, jeune artiste juive allemande, réfugiée en France est morte en déportation. Sa peinture était peu connue jusqu'à présent. Son oeuvre, Vie ou théâtre? est publiée intégralement aujourd'hui. C'est une première mondiale que l'on doit à une jeune maison d'édition française, les éditions Le Tripode.

Quand le livre est arrivé de chez l’imprimeur, David Foenkinos a été le premier à venir chercher son exemplaire. C’est lui qui a fait connaître Charlotte Salomon au grand public . Mais cela fait quatre ans, déjà, que le patron des éditions Le Tripode, Frédéric Martin, s’est engagé dans ce projet colossal :

David Foenkinos a dit à quel point il avait été sidéré par la découverte de l’œuvre. Mais personne ne peut imaginer l’ampleur de cette œuvre avant de l’avoir vue. Imaginez une sorte de Chapelle Sixtine, en kit, 800 gouaches qu’elle a peintes dans un état de transe, en quelques mois seulement. Quand on voit les gouaches, et je les ai montrées à beaucoup de personnes, il y a systématiquement un silence, une stupéfaction.

Une oeuvre monumentale

Vie ou théatre de Charlotte Salomon édité par Le Tripode
Vie ou théatre de Charlotte Salomon édité par Le Tripode © Le Tripode
Tableau de Charlotte Salomon
Tableau de Charlotte Salomon ©

Le livre est à l’image de cette démesure : 800 pages, 5 kilos. Une œuvre créée dans des conditions extrêmes. Joel Cahen, directeur du Musée Juif d’Amsterdam,où sont exposés les originaux, est heureux de cette première édition mondiale qui rend justice au génie de Charlotte Salomon :

Charlotte a peint dans les années 40-42, à Nice, sous l’occupation. Elle avait peu de papier à sa disposition et n’a utilisé que les trois couleurs primaires : le rouge, le bleu et le jaune.

Charlotte Salomon a peint des gouaches, écrit des textes pour les accompagner, et imaginé les morceaux de musique qui vont avec. Vie ou théâtre ? , est une œuvre totale. C’est sa vie, son père médecin, sa belle-mère cantatrice, sa mère suicidée, son amour pour un professeur de chant, sa passion du dessin. Sa vie de Berlin à Villefranche sur Mer. Bien plus forte que sa mort, à Auschwitz, à 26 ans, enceinte de cinq mois.

►►►REECOUTEZ |

David Foenkinos dans Boomerang pour la sortie de Charlotte >

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.