Opéra de Paris, 3e scène
Opéra de Paris, 3e scène © Carine Brancowitz

L’Opéra de Paris créé à partir du 15 septembre sa 3e Scène, une plateforme numérique qui accueillera ses productions inédites.

Après le Palais Garnier en 1875 et l’Opéra Bastille en 1989, le troisième lieu de création de l'Opéra de Paris sera donc numérique.

Pour commencer les visiteurs pourront découvrir dix-sept œuvres d'artistes venus d'horizon différents comme les cinéastesMathieu Amalric ou Rebecca Zlotowski ou le photographe Denis Darzacq . Avec le lancement de la "3e scène", il espère toucher un public plus large que le cercle des amateurs d'art lyrique.

L'Opéra recrute poar ailleurs chez les jeunes générations avec une Académie qui va former cette saison une trentaine d' artistes.

Moi ce qui m'intéresse, c'est le public qui n'est jamais venu, explique le directeur de l'Opéra de Paris, Stephane Lissner .

L'Opéra va donc essayer à travers ses nouveaux projets de faire travailler des philosophes, écrivains, photographes, et d'autres artistes qu'on ne voit pas sur scène normalement. La venue pour la première fois à__ Garnier du danseur culte de hiphop américain Lil Buck pour un film avec Wendy Morgan est emblématique de cette démarche.

Dimitri Chamblas, directeur artistique de la 3e scène dévoile quelques unes des créations

Retrouvez la 3e scène de l'Opéra de Paris sur Instagram >

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.