Le musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – musée Jean Moulin propose, autour d’environ 300 documents (objets, tracts, photographies, uniformes, affiches, films d’époque) de montrer les rythmes singuliers d’une histoire nationale partagée, ici déclinée dans une présentation chronologique et thématique .Cette manifestation qui prend sa place dans « l’année des Outre-Mer français » ne prétend pas à l’exhaustivité ni à faire l’histoire, bataille après bataille, de la Seconde Guerre mondiale. Elle veut montrer au travers de destins d’hommes et de femmes, célèbres ou obscurs, de tous horizons géographiques , ce que fut la diversité des contributions de l’Outre-mer, et souligner les fractures qui se multiplient et conduisent aux conflits de la décolonisation.

L’accent sur la contribution humaine et économique, la contribution des soldats à l’effort de guerre évoquée par la présentation d’uniformes (spahis, zouaves, tirailleurs sénégalais, goumiers) sont donc au coeur de l’exposition. De par son engagement précoce à la cause du général de Gaulle, la figure emblématique de Félix Eboué, de sa famille et de ses amis - Gaston Monnerville, Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire - occupe une place privilégiée dans l’exposition.Ces images d’archives et d’objets originaux provenant de musées nationaux, d’institutions et de prêteurs privés permettront de mettre en lumière les aspects trop souvent méconnus d’un conflit dont l’enjeu était la liberté du monde.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.