Le comédien Jussie Smollet, qui joue un rôle majeur dans la série "Empire" diffusée depuis 2015, a été arrêté jeudi à Chicago. Il est accusé d'avoir mis en scène son agression il y a un mois, de nombreuses personnalités lui avaient alors apporté leur soutien. Il encourt jusqu'à trois ans de prison.

 L'acteur et chanteur Jussie Smollet au festival Loveloud en Utah en 2018
L'acteur et chanteur Jussie Smollet au festival Loveloud en Utah en 2018 © AFP / JEROD HARRIS

C'est l'affaire que tous les médias américains mettent à la une en ce moment. Une personnalité victime d'agression qui aurait en fait organisé son agression. 

L'arrestation de Jussie Smollett à la une de Variety
L'arrestation de Jussie Smollett à la une de Variety / Capture d'écran

Jussie Smollett, acteur et chanteur de 36 ans, noir et gay, militant anti-Trump, s'était présenté dans un poste de police de Chicago le 29 janvier 2019, affirmant avoir été attaqué au pied de son immeuble par deux hommes blancs portant des lunettes de ski. Les deux hommes auraient proféré des insultes racistes et homophobes et auraient lancé "c'est un pays MAGA" en référence au slogan de Donald Trump Make America Great Again. Les agresseurs auraient aussi frappé Smollett à coups de poings et de pieds, avant de déverser sur lui un liquide inconnu et de lui passer une corde autour du cou puis de prendre la fuite.

Le soutien de nombreuses personnalités au moment de l'agression

Jussie Smollett avait alors reçu de nombreux témoignages de soutien, de personnalités outrées par une telle attaque homophobe et raciste. 

"Jussie Smollett (...) a été visé parce qu'il était noir et gay. VOILÀ pourquoi nous ne devons avoir aucune tolérance envers l'homophobie et le racisme. La vie de Jussie nous importe."

Les anti-Trump sont très vite montés au créneau :

"J'ai réfléchi toute la journée à ce que je pourrais dire sur la violence raciste et homophobe contre Jussie Smollett", tweetait alors l'actrice Alyssa Milano, figure du mouvement #metoo.

Les doutes de la police

Mais au cours de l'enquête, la police a des doutes. 

Une vidéo de surveillance a été révélée par les médias, montrant les deux frères acheter des masques de ski, des bonnets et une casquette rouge unie quelques heures avant l'agression.

Ces images confirment les soupçons de la police, après avoir reçu un premier témoignage affirmant que les deux hommes et Smollett avaient été aperçus quelque temps avant l'agression, semblant bien se connaitre.

Selon la chaine de télé de Chicago WBBM, les deux hommes en question affirment que Jussie Smollett avait reçu une lettre de menaces auparavant et regrettait de ne pas avoir reçu plus d’attention de la part de la police et du public. En réalité, la police a tenu une conférence de presse affirmant que Smollett n'était pas satisfait de son salaire et que c'est lui même qui se serait d'abord envoyé une lettre de menaces. N'obtenant pas l'attention espérée, il serait monté d'un cran dans le mensonge.

Il aurait donc monté son agression de toutes pièces. Il encourt jusqu'à trois ans de prison s'il était jugé et reconnu coupable de faux témoignage. 

Inculpé mercrecdi,  il a été libéré sous caution jeudi et son passeport lui a été confisqué jusqu'au 

Trump se délecte sur Twitter

Le président Donald Trump a très vite réagi après l'arrestation de Smollet : 

"Et MAGA et les dizaines de millions de gens que vous avez insultés avec vos commentaires racistes et dangereux ?" 

... d'autant que Smollett est un fervent militant anti-Trump.

Coupé au montage

Jussie Smollett  joue le rôle-phare de Jamal Lyon dans Empire. La société de production de la série a confirmé que des scènes tournées par Smollett ont été coupées au montage cette semaine. Le tournage de la suite est en cours actuellement à Chicago, mais sans Smollett. 

La Fox, qui diffuse la série "Empire", a dit "évaluer la situation et passer en revue (ses) options", en ajoutant "comprendre le sérieux de l'affaire".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.