Fermé depuis la chute d'une poulie il y a huit ans, le toit de la Grande Arche de la Défense a rouvert jeudi.

Le toit de la Grande Arche offre une vue imprenable sur Paris
Le toit de la Grande Arche offre une vue imprenable sur Paris © Radio France / Rosalie Lafarge

Le public ne pouvait plus y accéder depuis huit ans, à cause de la chute d'une poulie. Ce jeudi, le toit de la Grande Arche de la Défense a rouvert ses portes. Entièrement rénové et réaménagé, il ne ressemble plus du tout à ce qu'il était. On y trouve désormais un espace culturel dédié au photojournalisme, une offre de restauration, mais surtout, une vue imprenable sur Paris à 110 mètres de hauteur. "Quand on est là, on se rend compte de la grandeur de la ville", se réjouit Chiaz, l'une des premières à visiter le lieu.

Les espaces intérieurs accueillent une exposition de photojournalisme
Les espaces intérieurs accueillent une exposition de photojournalisme © Radio France / Rosalie Lafarge

Pour un billet à 15 euros (et un peu moins pour les étudiants, les enfants, les chômeurs, les séniors et les scolaires), un ascenseur panoramique emmène en à peine une minute les touristes, les habitués du quartier et les Parisiens au 35e étage. Les travaux menés par le groupe Effiage et le cabinet d'architectes Valode et Pistre ont permis de surélever la terrasse et d'y installer un pont-promenade en bois, pour offrir une vue à 360 degrés.

Le toit a été surélevé par une promenade en bois
Le toit a été surélevé par une promenade en bois © Radio France / Rosalie Lafarge

Grâce à cette vue unique sur la Tour Eiffel, les Champs-Elysées, le Mont Valérien et tout le Grand Paris, l'agence City One 111, gestionnaire du toit (qui appartient à l'Etat), espère faire renaître l'édifice emblématique. Elle compte donner à la Grande Arche la place qu'elle n'a jamais eu parmi les monuments parisiens. "L'Arche était peu connue des Français, mal aimée des Parisiens, par contre on a vu pendant toute la durée des travaux des visiteurs étrangers fascinés par cette construction : on a vraiment l'ambition de le faire redécouvrir à tout le monde", explique Corine de Conti, directrice de l'agence.

Le toit offre aussi une vue plongeante sur la future U Arena de Nanterre
Le toit offre aussi une vue plongeante sur la future U Arena de Nanterre © Radio France / Rosalie Lafarge

Tout le monde... ou au moins un million de visiteurs par an : c'est l'objectif fixé pour rentabiliser les deux millions et demi d'euros investis dans les travaux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.