La journaliste, écrivaine et militante féministe française Benoîte Groult est décédée le 20 juin 2016 à Hyères dans le Var à l'age de 96 ans.

Benoîte Groult
Benoîte Groult © Esby (talk)

La journaliste, écrivaine et militante féministe française Benoîte Groult est décédée le 20 juin 2016 à Hyères dans le Var à l'age de 96 ans.

Romancière et essayiste, Benoîte Groult est l'auteure de La part des choses (1972), Ainsi soit-elle (2000), Les Trois quarts du temps (1983), Les vaisseaux du cœur (1988), Histoire d'une évasion (1997) et enfin La Touche étoile (2006), un grand succès en librairie.

L'engagement au féminin

Benoîte Groult a fondé le mensuel féministe F Magazine  avec Claude Servan-Schreiber en 1978  et en était l'éditorialiste. Elle a ensuite collaboré à  d'autres magazines comme  ELLE, Parents, ou Marie Claire.

Membre du jury Femina, elle avait publié en 1986 la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne,  rédigée en 1791 ar Olympe de Gouges. Elle avait aussi présidé les travaux de  la Commission de terminologie pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions, fondée par Yvette Roudy, alors ministre des droits de la femme.

En 2013 paraît chez Grasset une bande dessinée intitulée Ainsi soit Benoîte Groult par Catel.

REÉCOUTEZ :
• Tout compte fait, avec Benoîte Groult,  06 août 2011 Par Paula Jacques
Service public,  Les féministes représentent-elles les femmes ? 20 juin 2011 Par Guillaume Erner

►►► La chronique de Colombe Schneck sur sa biographie en BD par Catel, et Catel dans Jour de Fred

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.