Une programmation exceptionnelle d’une grande diversité, un véritable mélange des genres et des styles. Des plus grandes stars internationales aux jeunes talents en devenir !

La fête de l'humanité 2016
La fête de l'humanité 2016 © l'Humanité

Trois jours pour refaire le monde.

France Inter sera en direct de la grande fête, samedi 10 septembre :

  • 16h à 17h : Comme un bruit qui court de Giv Anquetil, Antoine Chao et Charlotte Perry

La Fête de l’Humanité, une ville éphémère de 600 000 habitants en plein cœur du parc de La Courneuve.

La fête de l'humanité
La fête de l'humanité © Sipa / Urman Lionel

Les visiteurs peuvent voir en 3 jours plus de 50 concerts, des centaines de débats, des dizaines d’expositions, des films, des spectacles ; ils peuvent participer à des rencontres, des ateliers, des animations et bien d’autres événements...

Pendant trois jours, plus de cinquante concerts s’enchaînent à un rythme endiablé du début d’après-midi jusqu’en fin de soirée, sur plus de cinq scènes. Électro, soul, reggae, hip hop, techno, tango, rock, jazz, pop, R&B, musiques du monde, classique, variété française...

À la Fête de l’Humanité, il est possible de voir des expositions un peu partout : au village du livre, au village du monde, à l’agora, dans la halle Léo-Ferré, dans les stands. Peinture, sculpture, dessin, photographie… Les disciplines exposées sont très diverses. Les expositions ont de multiples formats. Certaines sont réalisées avec les moyens du bord et l’énergie de collectifs bénévoles, d’autres en partenariat avec des institutions culturelles. L’important, c’est le partage et la rencontre. Aux côtés des politiques, des militants, les artistes nous livrent eux aussi leur regard sur le monde et nous propose une autre perception de la société. Les valeurs marchandes du marché de l’art contemporain sont à mille lieux des intérêts de la Fête de l’Humanité. Ici, l’expression artistique est au service de la construction du lien social, et du rêve. Ici, ceux qui n’ont pas l’habitude de franchir la porte d’un musée ou d’une galerie peuvent se familiariser avec l’art en toute liberté.

Depuis des décennies, la Fête de l’Humanité est un vaste territoire d’expression libre, toutes disciplines confondues. L’art vivant irrigue les allées, les stands, les espaces officiels, de la forme artistique la plus intime au spectaculaire, de l’improvisation amateur au spectacle de rue, en passant par des représentations professionnelles.

Jamel Debbouze en solo et avec son Comedy Club, Christophe Alévêque, la Compagnie de Marie-Claude Piétra Gala, Audrey Vernon, François Morel, Jean-Claude Drouot,Clémentine Célarié, Richard Bohringer, Philippe Caubère, Philippe Torreton…Et tant d’autres ont fait vivre au public de la Fête de l’Humanité de grands moments de spectacle, parfois très préparés, parfois improvisés.

Cette année, non seulement l’Art vivant aura son propre espace officiel – qui nous réserve bien des surprises -, mais le Cirque fait son entrée !

Que l’on ait 5, 20, 50 ans ou plus, que l’on vienne en groupe, en couple ou en famille, que l’on soit militant ou non, novice ou habitué, la Fête recèle un faisceau de surprises et d’émotions. Au choix : musique, politique, arts visuels, cinéma, théâtre, cirque, sport, littérature, gastronomie, attractions foraines...

La fête de l'Humanité
La fête de l'Humanité © l'Humanité