Trente ans après la guerre des Malouines, la séance sera consacrée à l'analyse des causes et des conséquences du long litige qui atteint son paroxysme lors d'un épisode militaire inédit de 74 jours (2 avril - 14 juin 1982) et qui laissa des marques indélébiles dans les sociétés argentine et britannique. Ce point de rupture aura des effets durables dans les relations internationales, et peut se lire comme un tournant aussi bien en Amérique latine, aux Etats-Unis qu'en Europe, avec des signes annonciateurs de la post-guerre froide.

__

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.