Le Portrait d'Edmond de Belamy est estimé de 7.000 à 10.000 euros par la maison Christie's qui le proposera à la vente entre le 23 et le 25 octobre.

Le comte de Belamy, l'un des portraits créés par Obvious
Le comte de Belamy, l'un des portraits créés par Obvious © Obvious

Le portrait d'Edmond de Belamy est un portrait très flou.  Pour l'esthétique on pense à un mélange peu probable de Bacon, Velasquez et Signac en même temps. Pour l'aspect global les concepteurs de ce portrait ont choisi un cadre de boiseries moulées et dorées. 

Lorsqu'on s'approche, le flou laisse place à la réalité : une impression numérique tout simplement, signée par une formule mathématique très compliquée. 

La signature figurant sur les tableaux produits par le collectif Obvious
La signature figurant sur les tableaux produits par le collectif Obvious / Obvious

Edmond de Belamy n'est pas seul dans son genre, il existe d'autres membres de sa famille.   Qui a fabriqué ces portraits en fait ?   C'est le collectif d'artistes  Obvious basé à Paris. 

Pierre Fautrel, Hugo Caselle - Duprè et Gauthier Vernier ont donné à un logiciel 15 000 portraits d'artistes et d'époques divers.   

Pour le collectif l'artiste n'est  pas ici uniquement l'intelligence artificielle. Il s'agit d'une collaboration homme - machine. 

3 min

Vente aux enchères de la première oeuvre d'art issue d'une intelligence artificielle

Par Christine Siméone

Pour Christie's, qui va mettre le portrait d'Edmond de Belamy en vente, c'est un moyen de tester un éventuel marché.

Un collectionneur a déjà acheté l'un des portraits fabriqués par Obvious, Christie's met donc Edmond en vente devant le grand public, et vérifiera bientôt si l'oeuvre dépasse les 11 000 euros annoncés au départ. 

Pour le  groupe Obvious, c'est l'obligation aussi de financer ce travail de recherche en créativité, qui nécessite de  très gros moyens en puissance de calcul. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.