Elle était dramaturge, romancière et parolière. Françoise Dorin est morte à l'âge de 90 ans. Elle formait avec le comédien Jean Piat un couple fameux, au théâtre comme à la ville.

Françoise Dorin
Françoise Dorin © AFP / Jean-Pierre Muller

Une femme des années 70

A partir des années 70 elle écrit de nombreux romans mettant en scène des histoires d’amour, de couple, l’arrivée des enfants, le rôle des femmes dans la société.  On peut citer Va voir maman, papa travaille, Les lits à une place Nini patte-en-l'air . Nombre de ces romans ont été des best-sellers. Ils mettent en scène le plus souvent des histoires d’amour, de couple, l’arrivée des enfants, le rôle des femmes dans la société.  

Sur les planches pour rire

Elle a commencé par interpréter des sketches de Jean Poiret et de Michel Serrault, avant d'entamer une carrière de comédienne. En parallèle, elle a écrit pour la radio et la télévision. 

En 1978, elle avait écrit Le tout pour le tout, jouée au Théâtre du Palais Royal, avec Pierre Mondy et Michèle Morgan. Françoise Dorin écrit ensuite L’Intoxe, l'une de ses œuvres les plus en vues, mise en scène par Jean-Laurent Cochet

Ses textes ont été dits par les plus grands acteurs de cette époque : Jacqueline Maillan, Edwige Feuillère, François Perrier mais aussi Jeanne Moreau, Jean-Claude Brialy sans oublier son compagnon depuis 1975, le comédien Jean Piat, aujourd'hui âgé de 93 ans.

Sur les planches, le couple Dorin-Piat  a rencontré quelques succès en jouant sur le registre comique avec des pièces comme Vous avez quel âge ? L'âge en question, L'étiquette, Le Retour en Touraine ou bien Ensemble et séparément

Parolière pour Céline Dion et Aznavour

Françoise Dorin a écrit des chansons pour plusieurs artistes emblématiques du répertoire français. 

Que c’est triste Venise pour Charles Aznavour, N’avoue jamais pour l’Eurovision en 1965, Au coin de mes rêves avec Claude François,  ou encore Mon cœur est vide pour Marie Laforêt.

Danielle Darrieux, Juliette Greco, Mireille Mathieu, Jean Piat et d’autres ont chanté sur ses mots. 

En 2006, elle écrit deux chansons pour Céline Dion intitulées Et s'il n'en restait qu'une, je serais celle-là et On s'est aimé à cause. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.