En Chine, bien que l'agence Chine nouvelle ait fait l'impasse sur cette information, les correspondants étrangers ont rapporté que la police de Pékin a fait la grève du siège, hier. Solidaire des Tibétains et du mouvement international de solidarité en leur faveur, des officiers sont restés assis toute la journée, en signe de rébellion aux autorités. Ils auraient décidé de ne pas se lever tant que la ligne du gouvernement reste autoritaire. Ce matin, les policiers étaient toujours assis. Leurs familles promettent de leur apporter boisson et nourriture, en plus de leur soutien. Non, bien sûr, tout cela n'est qu'un rêve de démocratie, un triste poisson d'avril. Stéphane Lavoué a pris cette photo en 2005, lors du Festival des Transmusicales à Pékin.

SL/Myop
SL/Myop © Radio France
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.