Actes Sud a signé sans lire l'achat des droits pour la suite de Millenium , par le Suédois David Lagercrantz. L'écrivain, auteur de Moi, Zlatan Ibrahimovic , (joueur de football du Paris Saint-Germain) a en effet commencé à travailler à un tome 4, pour faire suite à Stieg Larsson, et son livre paraîtra dix ans après la première publication en France.

On s'achemine vers une sortie mondiale en août 2015, selon Manuel Tricoteaux, directeur de la collection Actes noirs, car il a acheté les droits en même temps que l'éditeur britannique de Millenium. D'autres pays devraient se rallier à cette opération. Manuel Tricoteaux devrait pouvoir lire le texte de David Lagercrantz en septembre 2014. "Il arrive fréquemment, pour des séries que l'on achète avant d'avoir lu, mais il s'agit d'auteurs que nous connaissons. Il est rare, comme dans le cas présent, que nous signions ainsi avec un auteur qui n'a jamais travaillé pour nous ", précise Manuel Tricoteaux.

Millenium
Millenium © Actes sud

En 2004 c'est Marc de Gouvenin, qui pour Actes noirs, collection naissante, avait édité Millenium . Aujourd'hui Manuel Tricoteaux reprend le flambeau : "Ca m'amuse beaucoup de voir ce que l'auteur va faire avec les personnages. Lisbeth est entrée immédiatement dans l'inconscient collectif des lecteurs dès la sortie du tome 1 et désormais je pense que comme James Bond, elle dépasse son auteur, et d'autres peuvent donc lui faire vivre de nouvelles aventures . "

La trilgogie de Stieg Larsson comprend "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes" (qui a fait l'objet de plusieurs adaptations au cinéma et d'une adaptation radiophonique sur France Culture), "La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" et "La Reine dans le palais des courants d'air". L'éditeur suédois Norstedts reste discret sur l'avancement du travail de l'écrivain et journaliste, David Lagercrantz qui a déjà signé plusieurs romans policiers et thrillers. Millenium s'est vendu à 75 millions d'exemplaires dans le monde, dont 4 en France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.