Sara Forestier, Julien Clerc, Adeline Hermy, Marin Karmitz : retrouvez les meilleurs moments de "Boomerang" d’Augustin Trapenard cette semaine…

Martin Karmitz : "C'est par la création que l'Homme est vivant !"
Martin Karmitz : "C'est par la création que l'Homme est vivant !" © Getty / Alma Haser

Ecoutez le best-of de Boomerang, monté par Margaux Criou à partir des entretiens d'Augustin Trapenard cette semaine (une semaine exceptionnellement raccourcie en raison de la grêve mercredi à l'antenne). 

Un  best-of qui parle beaucoup d'art cette semaine, et qui tente même d'esquisser quelques définitions, à la fois pour ceux qui le pratiquent mais aussi pour ceux qui le regardent... 

Un best-of qui évoque aussi l'incompréhensible Shoah et, bien sûr, de nombreux autres sujets… 

Un best-of, soulignons-le, qui vous propose de (ré)écouter Julien Clerc chanter Ma plus belle histoire en duo avec Barbara.

12 min

le best-of de boomerang - du 17 novembre 2017

Par Margaux Criou

Lundi 6 novembre, l'invitée était Sara Forestier

La comédienne vient de réaliser son premier long-métrage : M. Une histoire faite de silences, de regards, de mots ; une histoire d'amour entre une jeune fille bègue et un garçon illettré.

Le langage a été créé par l'homme pour exprimer des choses intimes, ce qu'on ressent.

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Sara Forestier

Mardi : Julien Clerc

Certaines de ses chansons sont devenues des tubes, que tout le monde a eu en tête à un moment ou un autre : "Mélissa", "Ce n'est rien", "Ma préférence"... Le chanteur fête ses 50 ans de carrière et sort un nouvel album, À nos amours.

Il y a deux choses qui m'interpellent : la Traite des Noirs et la Shoah. Je ne comprends pas que l'homme puisse être aussi mauvais que ça. 

Une chanson qui me donne envie d'aimer ? Aimer physiquement, c'est "Smooth Operator" de Sade

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Julien Clerc

Mercredi : Adeline Hermy

Elle est l’une des plus jeunes sociétaires de la Comédie Française ; elle joue son premier grand rôle au cinéma dans Marilyne, le film de Guillaume Gallienne.

C’est plus facile parfois de prendre les mots des autres, des auteurs, de les dire devant un public, que de parler avec ses propres mots dans la vie.

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Adeline Hermy

Vendredi : Marin Karmitz

Il est l’un des grands noms du cinéma indépendant. Cinéaste et fondateur de la société MK2, il est également amateur d’art. Quelque 400 pièces de sa riche collection s’expose actuellement à La maison rouge, sous le titre "Etranger résident".

C'est par la création que l'Homme s'approche d'un absolu qui est autre, qu'on appelle Dieu ou autre chose, mais qui est autre chose, au-delà de l'homme.

Le collectionneur dit aussi :

Je ne vis que dans la mesure où je peux m'approcher de ces moments de création. Sinon j'ai l'impression de mourir... ou d'être mort, plus exactement.

► (re)écoutez l’intégralité de « Boomerang » avec Marin Karmitz

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.