Frederika Amalia Finkelstein - J.M.G Le Clézio
Frederika Amalia Finkelstein - J.M.G Le Clézio © © Catherine HELIE / GALLIMARD/Opale et Holger Motzkau CC

J.M.G Le Clézio, prix Nobel et membre du jury Renaudot a écrit une lettre admirative à Frederika Amalia Finkelstein, auteur de "L'oubli" (Arpenteur -Gallimard).

Difficile de surnager dans les 607 romans de la rentrée littéraire quand on est le jeune auteur inconnu d’un premier roman. C’est pourtant ce qui est en train d’arriver à une jeune femme de 23 ans, auteur d’un livre intitulé L’oubli , publié aux éditions Gallimard (L'Arpenteur).Frederika Amalia Finkelstein a eu la surprise de recevoir une lettre enthousiaste du prix Nobel de LittératureJean-Marie Le Clézio .

Frederika Amalia Finkelstein avait envoyé son manuscrit, sans recommandation, à une maison d’édition. Antoine Gallimard le lit. Il décide de le soutenir. Il le confie à l'éditeur de la maisonLudovic Escande , également séduit par l’audace et la rigueur de ce texte .

Un appel au secours et à la mémoire

DansL'oubli , l'héroïne qui a grandi en écoutant Daft Punk et en jouant à des jeux vidéo, apprend qu’une partie de sa famille a été victime de la Shoah. Elle veut oublier cette mémoire trop lourde et mortifère.

Lisant le roman, Jean-Marie Le Clézio se dit ébloui, et parle pour ce livre d'"un cri, d'un appel au secours , à la reconnaissance et à la mémoire" . Pour Frederika Amalia Finkelstein, cette lettre reçue dans le courant de l'été, lui a donné "un sentiment de justice et de joie"

Frédéric Beigbeder , membre comme Le Clézio du jury du prix Renaudot, a également apporté son soutien. L’Oubli pourrait donc figurer dans la première sélection Renaudot qui sera rendue publique cet après-midi.

Le reportage d'Ilana Moryoussef :

**[Réécoutez Interception, La fabrique du livre - Gallimard une maison centenaire > ](http://www.franceinter.fr/em/interception/105240)**
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.