On the road again

Chaque année, à l’approche de l’été, le tour de France des festivals s’ébranle et ébranle nos connaissances en matière d’histoire et de géographie. Ainsi, le prince de Hombourg régnera sur le palais des Papes, la Turquie (des écrivains) et les Caraïbes (en musique) investiront Toulouse.San Francisco, ou du moins son Ballet, sera en résidence à Paris et une étrange cité russe occupera le Grand Palais également parisien. Seule constante, Perpignan restera le centre du monde avec son rendez-vous international voué au photojournalisme. Mais qui dit tour de France dit aussi équipement adapté. Le (f)estivalier itinérant mettra dans son sac à dos un coussin moelleux en prévision des dix-huit heures de représentation d’Henry VI à Avignon, une parka convertible en duvet pour les réputés pluvieux Route du Rock en Seine de fin d’été, un plaid et un tire-bouchon pour les pique-niques cinéphiles de La Villette, un vélo pliable pour circuler sur l’île de Ré qui se déploie jusqu’à mi, fa, sol avec son festival de jazz et, bien sûr, kit de survie ultime, notre guide annuel et sa sélection de grands (The Pains of Being Pure At Heart, Rage Against The Marmottes) et de petits (-M-, Mø, IAM) noms.

Sommaire

Les festivals sont classés par ordre chronologique - Ile-de-france- Ouest- Nord et Est- Sud-Est- Sud-Ouest- Grande-Bretagne- Europe- MondeLes illustrations ont été réalisées par Joachim Larralde

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.