« J’aime les failles, les blessures, les émotions de la peau, de la chair, tout ce qui est humain » Jean-Paul Gaultier est un véritable ovni dans le monde parfois superficiel de la mode. Après Montréal, San Francisco, Dallas et Madrid, l’exposition « La Planète Mode de Jean-Paul Gaultier, de la Rue aux Étoiles » s’installe au Kunsthal de Rotterdam (2h30 de Paris en train) du 10 février au 13 mai.

Affiche exposition Jean Paul Gaultier
Affiche exposition Jean Paul Gaultier © Radio France

Le créateur de mode, qui apprécie peu les distinctions et les rétrospectives hommages, avait jusque-là toujours refusé les expositions sur son travail. Il a accepté le projet du Musée des Beaux Arts de Montréal parce qu’il est thématique : "À fleur de peau", "Punk cancan", "L'odyssée", "Le boudoir", "Jungle urbaine" ou encore "Métropolis".

140 créations originales des années 1970 à nos jours, issues de ses collections de haute couture et de prêt-à-porter résument les 35 ans de création avant-gardiste de Jean-Paul Gaultier. On retrouve ici ce qui fait son univers : l’inspiration dans les cultures mondiales, son travail sur les frontières entre les sexes, la capacité à s’imprégner des tendances de la rue , la marinière et les bustiers coniques...

Images double JPG
Images double JPG © Jean Paul Gaultier

Et aussi ... pour avoir un aperçu de l’exposition, le site de la fondation Mapfre de Madrid a mis en ligne une visite virtuelle de l'exposition.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.