Sergio Larrain
Sergio Larrain © Sergio Larrain

La 44ème édition des Rencontres d’Arles s'intitulera Arles In Black, choisissant d'imposer le noir et blanc. Qu'est-ce-que la pratique du noir et blanc au XXIème siècle, après la révolution de la couleur et celle du numérique ?Les Rencontres comptent démontrer la contemporéanité du noir et blanc de Jacques Henri Lartigue à Sugimoto.

Arles proposera une rétrospective en première mondiale de Sergio Larrain, photojournaliste chilien, mort en 2012, qui avait fini par s'isoler dans la campagne chilienne pour méditer et dessiner. Tout en restant fidèle au choix du noir et blanc, mais dans un tout autre genre, Arles présentera le travail antérieur à 1955 de Guy Bourdin , connu dans le monde de la mode et de la publicité pour son approche originale .

Bourdin
Bourdin © Bourdin

Les rencontres se dérouleront du1er juillet au 22 septembre, avec comme d'habitude des projections nocturnes au Théâtre Antique, la Nuit de l’Année, les visites d’expositions par les artistes etles commissaires du programme, et les débats, colloques, soirées, signatures de livres, remise du Prix Découverte, Village des éditeurs et institutions photographiques, lecture de portfolios…

Rencontres d'Arles
Rencontres d'Arles © Rencontres d'Arles/ Michel Bouvet
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.