La Résurrection, Rouen, musée des Beaux-Arts (c) C. Lancien, C. Loisel, Musées de la ville de Rouen
La Résurrection, Rouen, musée des Beaux-Arts (c) C. Lancien, C. Loisel, Musées de la ville de Rouen © Radio France / La Résurrection, Rouen, musée des Beaux-Arts (c) C. Lancien, C. Loisel, Musées de la ville de Rouen

« Le Pérugin, maître de Raphaël » au Musée Jacquemart-André réhabilite l’un des grands peintres de la Renaissance italienne. Et pourtant ce n’est pas la plus connu de cette période.

Pietro di Cristoforo Vannucci, dit Le Pérugin a jouéun rôle essentiel dans le renouvellement de l'art italien, il a régné sur le monde de l’art pendant la deuxième moitié du 15ème siècle en inspirant un nouveau langage pictural. Les sujets religieux dominent l'œuvre du Pérugin avec une prédilection pour les vierges à l'enfant. Ses vierges élégantes, aux gestes délicats, aux yeux baissés, puis au regard mélancolique qui lui vaudront une immense réputation. En 1479 il se voit la coordination des travaux de décoration de la Chapelle Sixtine par le pape Sixte IV.

Si Raphaël est la star incontestée de la Renaissance italienne, il le doit en partie au Pérugin . C’est à ses côtés qu’il affirme son style qui lui vaudra une renommée internationale. L’exposition rend hommage à l’homme qui a accueilli Raphaël dans son atelier.

Gennaro Toscano, historien de l’art, a participé au travail scientifique autour de cette exposition.

Le Perugin et la France c’est une grande histoire d’amour. Il a longtemps été le peintre italien le plus représenté dans les collections du Louvre . Cette exposition permet de redécouvrir un portraitiste hors pair qui a préfiguré les chefs d’œuvres de Léonard de Vinci, dont la Joconde.

Son chef-d'oeuvre: Le portrait de Francesco delle Opere - Florence, Galerie des Offices

Portrait de Francesco delle Opere -  Florence, Galerie des Offices
Portrait de Francesco delle Opere - Florence, Galerie des Offices © Radio France / Portrait de Francesco delle Opere - Florence, Galerie des Offices

Le portrait de "Francesco delle Opere", un maître soyeux florentin est un petit bijou. Entre l'extraordinaire présence du personnage, la vivacité de son regard et la subtilité de la lumière, le peintre est au sommet de son art.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.