C'est la série de l'année aux Etats-Unis. "Empire" arrive en France le 17 novembre sur W9. Une sorte de Dallas à la sauce hip-hop devenu phénomène de société outre Atlantique.

Image extraite de la série TV "Empire"
Image extraite de la série TV "Empire" © Fox

Son profil s'affiche en grand sur le logo de son label, Empire Records . Lucius Lyon dirige d'une main de fer sa maison de disques. Mais cette ancienne star du R&B a un terrible secret : il est atteint d'une maladie incurable et doit envisager sa succession par l'un de ses trois fils. D'un côté, Hakeem et Jamal, très soudés, qui font chacun leurs premiers pas dans la musique. De l'autre, André, l'ainé, businessman bipolaire aux dents longues.

C'est le point de départ d'Empire , série-fleuve lancée en janvier dernier sur la chaîne américaineFox . Comme dans tout bon soap qui se respecte, la route vers cette succession sera semée d'embûches, avec nombre de rebondissements et coups bas. D'autant que la truculente Cookie, la mère des enfants de Lucius, sort de prison après dix-sept ans derrière les barreaux et avec la ferme intention de récupérer une part du gâteau.

Cookie crève l'écran

Aux Etats-Unis, Empire a été un raz de marée. Treize millions de téléspectateurs en moyenne ont suivi chaque semaine les aventures des Lyon qui offre un regard inédit sur la communauté afro-américaine ; jusqu'à dix-sept millions pour l'épisode final de la première saison. Un succès dû à son casting haut en couleurs. Taraji P. Henson, qui interprète Cookie, crève l'écran à chaque apparition et ses répliques font le bonheur de Twitter. Le nombre impressionnant de guest-stars telles que Snoop Dog,Naomi Campbell et Courtney Love , y est aussi pour beaucoup. Sans oublier la musique, personnage à part entière. La plupart des morceaux qui composent la bande son sont devenus des tubes. Des concerts Empire ont fait salle comble à travers les Etats-Unis. La diffusion française sera elle aussi accompagnée de la mise en ligne des chansons et de la sortie d'un cd.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.