Dominique Blanc, Blanche Gardin, Barbet Schroeder, Anna Gavalda, Charlotte Gainsbourg : découvrez les meilleurs moments de la semaine de "Boomerang" d'Augustin Trapenard.

"Le théâtre est un forum citoyen"
"Le théâtre est un forum citoyen" © Getty / RichVintage

Dominique Blanc

Je me suis réveillée ce matin soulagée. SOULAGÉE en majuscule.

Comme beaucoup de gens, Dominique Blanc a été soulagée des résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle. On ne pouvait pas passer à côté de ce sujet au lendemain d’une telle campagne. Ainsi, Dominique Blanc a développé son concept de « l’artiste », comme un être ouvert, éveillé, visionnaire, citoyen...

► (re)écouter « Boomerang » avec Dominique Blanc.

Blanche Gardin

Et vous me croirez ou pas, il faisait encore jour dehors quand j’ai montré mon cul dans le bar. J’ai montré mon cul au barman et au mec.

Humoriste, elle vient avec son one-woman-show Je parle toute seule au Théâtre de l'Européen jusqu'au 24 juin. On a cherché qui serait le prochain Louis la Brocante, vu qu'on sait déjà qui est réellement le président de la République.

► (re)écouter « Boomerang » avec Blanche Gardin.

Barbet Schroeder

J’avais 6/7 ans et on m’a sorti du cinéma avant la fin du film en larmes, en crise totale. Je ne pouvais pas supporter ce qu’il se passait dans ce film, c’est-à-dire la mort de la mère.

Seul homme de la semaine, il reste néanmoins un homme-cinéma. Traumatisé par la vision de Bambi, il a tenu à nous en parler dans sa carte blanche. Cela a-t-il changé profondément sa cinéphilie. Il s’intéresse au mal. Doit-on y voir un lien ? Il était avec nous pour son film présenté à Cannes Le vénérable W et une rétrospective de son œuvre présentée au Centre Pompidou.

► (re)écouter « Boomerang » avec Barbet Schroeder.

Anna Gavalda

Je suis la greffière de mes personnages.

Quand une voix (de personnage) devient trop bruyante, elle doit être couchée sur papier. Elle doit la raconter. C’est ainsi que Anna Gavalda décrypte sa relation à la littérature et à sa propre écriture. Ces voix de personnages ont donné le recueil de nouvelles intitulé Fendre l’armure, édité chez Le Dilettante.

► (re)écouter « Boomerang » avec Anna Gavalda.

Charlotte Gainsbourg

Je vis avec les peurs, les angoisses, les doutes, tout ce qui parait négatif, en fait, je trouve ça assez positif.

Charlotte Gainsbourg est présente au prochain Festival de Cannes pour le film Les fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin. Sa relation avec le réalisateur, le metteur en scène a une place importante dans ses films. Il semble qu’il faut transcender Charlotte Gainsbourg pour obtenir l’essence même de la femme. En la faisant souffrir ? Lars von Trier a essayé… Et cela semble marcher.

► (re)écouter « Boomerang » avec Charlotte Gainsbourg.

Ce best of a été réalisé par Alexandre Guiral.

Articles liés
Culture
Initiales DD
19 octobre 2017
Culture
Les flibustières
19 octobre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.