La mort de Leonard Cohen est survenue quelques semaines après l'annonce d'un Nobel de littérature pour son ami Bob Dylan. Un prix qui aurait pu, aussi, être décerné au Canadien.

Le nom de Leonard Cohen est souvent revenu dans les spéculations du prix Nobel de Littérature, tout comme celui de Bob Dylan
Le nom de Leonard Cohen est souvent revenu dans les spéculations du prix Nobel de Littérature, tout comme celui de Bob Dylan © Maxppp /

Leonard Cohen, dont la mort a été annoncée ce jeudi 10 novembre, ne sera probablement jamais distingué du prix Nobel, comme l'a été son ami Bob Dylan cette année.

Premier musicien récompensé par l'Académie depuis la création du prix en 1901, le nom de Bob Dylan revenait de temps en temps dans les spéculations autour de l'attribution du Nobel de Littérature. Comme celui du Canadien. Une déception, pour tous les adeptes du poète.

Un seul prix Nobel posthume, par hasard

Mais dans l'histoire du Nobel, un seul prix a été décerné à titre posthume : celui du canadien (un autre), Raphaël Steinmann, lauréat du prix Nobel de médecine en 2011, décédé le vendredi d'avant l'annonce sans que le comité du Prix n'en soit informé.

Comme l'expliquait Slate.fr, ce titre posthume est une exception rarissime : depuis 1974, un lauréat devait être vivant entre la décision de lui décerner le prix et l'annonce officielle du Nobel, même si celui-ci venait à décéder entre le mois d'octobre, où les lauréats sont annoncés et la cérémonie officielle de décembre.

Mais dans le cas de Steinmann, le comité ignorait sa mort, survenue le vendredi précédant l'annonce : "Nous n'informons jamais les gagnants en avance, expliquait Göran Hannson, secrétaire général du comité Nobel au Guardian. Je n'arrivais évidemment pas à entrer en contact avec le professeur Steinman, donc je lui ai envoyé un mail qui a été lu par sa fille qui a contacté le président de l'université de Rockfeller. Il nous en a ensuite averti."

Souvent comparés l'un et l'autre, Bob Dylan et Leonard Cohen ont tous les deux été distingués du Prix Prince des Asturies des Lettres. Le premier en 2007, dans la catégorie Arts, son aîné en 2011, mais en Littérature cette fois-ci.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.