Le 1er octobre 2003, un ado de 15 ans lance 4chan. Il s’appelle Christopher Polle et a une idée très simple : une plateforme anonyme d’envoi d’images. Et comme c’est anonyme, ça part très vite en n’importe quoi ...

Le Nyan cat est un petit chat très mignon qui se déplace sur votre écran sur une musique répétitive ridicule. Voilà ce que 4chan a inventé entre autres, le mème.

Alors le mème, c’est quoi ? Pour faire bref, ce sont des phénomènes qui jaillissent sur Internet et se répandent sur la toile. Parmi les mèmes les plus connus, il y a donc le Nyan cat mais aussi Chuck Norris ou les petits poneys. Ce sont désormais des images cultes de la culture Internet.

4chan, c’est pas que du n’importe quoi, c’est aussi de la politique. Le groupe Anonymous est né sur 4chan. L’idée est simple, comme tous les posts sont envoyés anonymement, les contributeurs ont imaginé que cet anonyme, celui qui signe les messages était un personnage. Ils lui ont mis un masque, celui d’un révolutionnaire du XVIIème siècle, Guy Fawkes et ils ont commencé à mener des actions politiques sur Internet.

Toute personne qui tenterait d’entraver la liberté de circulation de l’information sur internet, que ce soit l’Eglise de scientologie, les dictatures arabes ou le législateur américain ont été la cible d’attaques informatiques, bien entendu anonymes.

Et puis il y a la face cachée de 4 Chan. La pratique du trolling par exemple s’est développée sur le réseau anonyme. Ça consiste à s’acharner en ligne sur une personne. C’est ce qui s’est passé avec Jessi Slaughter, une ado qui s’est mise tout le réseau à dos.

La jeune fille a enregistré une vidéo dans laquelle elle insulte des internautes qui l‘ont critiquée sur un forum pour adolescents. Les anonymes de 4chan s’emparent de la vidéo et en quelques heures, les comptes mail, Facebook et les numéros de téléphone de la famille sont publiés.

Du trolling mais aussi de la pornographie, du racisme, de l’humour gras : 4chan c’est tout ce qu’il y a de plus trash sur Internet mais aussi de plus libre. 10 ans après la création de 4chan, son fondateur est devenu un défenseur acharné de l’anonymat en ligne, c’est pour lui le seul moyen de contribuer de manière brute et entière, l’anti-Facebook en quelque sorte.

image lien émission netplusultra
image lien émission netplusultra © Radio France
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.