Du 27 mai au 24 septembre, la Fondation Luma propose un programme associé aux Rencontres de la Photographie à Arles : une plongée nostalgique dans les archives d’Annie Leibovitz.

Des soldats américains et la Négritos Mary Queen, Clark Air Base, Philippines, 1968.
Des soldats américains et la Négritos Mary Queen, Clark Air Base, Philippines, 1968. © Annie Leibovitz. From Annie Leibovitz Archive Project #1: the early years

John Lennon, nu, allongé, qui embrasse Yoko Ono… C’est elle ! Un cliché iconique qu’Annie Leibovitz a pris quelques heures avant le meurtre du chanteur des Beatles. Ces photographies des Rolling Stone, pendant leur tournée en 1975, bien"stone", dans l’intimité de leur chambre d’hôtel, c’est encore elle. La photographe va loin dans la complicité, jusqu’à partager de la cocaïne, avec le groupe, ce qu’elle regrettera.

Pour la première fois, Annie Leibovitz se dévoile, elle expose ses photos de famille. Plus de 5000 à (re)découvrir cet été, mises en scène dans un espace retraçant son évolution artistique. De ses images réalisées pour le magazine Rolling Stone alors qu'elle était encore étudiante, à ses influences (Henri Cartier-Bresson, Robert Frank), en passant par ses reportages montrant une contre-culture naissante, sur fond historique de guerre du Vietnam...

Annie Leibovitz, ses longs cheveux blonds et sa passion

Annie Leibovitz, devant son célèbre portrait de John Lennon et Yoko Ono réalisé pour le magazine Rolling Stone, Grande Halle, Arles, 26 mai 2017.
Annie Leibovitz, devant son célèbre portrait de John Lennon et Yoko Ono réalisé pour le magazine Rolling Stone, Grande Halle, Arles, 26 mai 2017. © Maxppp

Isabel Pasquier l’a rencontrée : "Quand je plonge dans ce travail, c’est très émouvant car je redeviens la jeune photographe que j’étais, raconte Annie Leibovitz Je me souviens de ces expériences, où j’étais quand j’ai pris ces photos mais je peux prendre du recul, parce que je suis tellement plus âgée. C’est une excellente expérience pour des jeunes photographes de venir là, pour leur montrer que c’est un énorme travail, obsessionnel, et à quel point cela demande d’être totalement impliquée."

Rolling Stones tour, Cleveland, Ohio, 1975
Rolling Stones tour, Cleveland, Ohio, 1975 © Aucun(e)

Quand j’ai réalisé ce travail, je ne me souviens pas être rentrée chez moi. Je travaillais constamment avec mon appareil toujours avec moi. Je vivais pour ça.

Cette rétrospective montre le processus créatif d’Annie Leibovitz qui a vendu à la Fondation Luma ses archives et toutes celles à venir. Des archives vivantes qui seront consultables en 2018, à l’ouverture de la Fondation Luma, créée par la milliardaire Maja Hoffmann.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.