Passionné par les débuts de l’aviation, Jacques Henri Lartigue est venu à Issy entre 1907 et 1912 pour photographier les performances aériennes audacieuses et spectaculaires qui s’y déroulaient... Ces photographies témoignent du grand intérêt que, sportif assidu, Jacques-Henri Lartigue porte aux sports mécaniques, symboles de vitesse et de nouveauté, et prétextes à une apologie visuelle du mouvement, sa passion en tant que photographe.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.