Membres du Grand Jury du festival d’Angoulême, nous avons travaillé dans la sérénité et choisi dans une parfaite harmonie les albums récompensés par les fauves d’or. Nous avons été surpris qu’il nous soit demandé de nous tenir à l’écart de la remise des prix, puis étonnés d’entendre l’animateur, que nous n’avons jamais rencontré, prétendre que la délibération avait été difficile, enfin littéralement stupéfaits par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie.

Tant l’annonce de faux prix qui ont blessé des auteurs, des éditeurs et des lecteurs, que les blagues sexistes et de mauvais goût de l’animateur sont indignes d’un festival qui reste un événement phare, respecté mondialement, de la bande dessinée, et à laquelle nous sommes heureux d’avoir apporté notre pierre par le choix d’ouvrages radicaux, singuliers et majeurs dans l’histoire du 9ème art.Antonin BaudryLaurent BinetNicole BrenezPhilippe CollinVéronique GiugeHaméMatt Madden

Rappel des faits

La polémique des faux Fauve : lors de la cérémonie de remise des prix, le Festival a commencé par annoncer un faux palmarès. Un canular peu apprécié, qui crée un véritable malaise :

Devant l'ampleur de la polémique, le Festival se justifie en invoquant "une séquence humoristique" . Les auteurs du sketch finissent par présenter leurs excuses dans le journal Le Monde. > Lire l'article du Monde

►►► POUR ALLER + LOIN | Le festival comme si vous y étiez Les coulisses, la polémique, le palmarès.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.