Little Richard, un des pionniers américains du rock and roll, connu pour ses titres entraînants comme "Tutti Frutti" ou "Long Tall Sally" est mort samedi à l'âge de 87 ans.

Little Richard au Pays-Bas en 1999
Little Richard au Pays-Bas en 1999 © Getty / .

C'est son fils qui a annoncé au magazine Rolling Stone le décès de cette légende de la musique. Avec les paillettes, la provocation, et le rock'n roll,  Little Richard a bousculé l'Amérique et le blues, et accéléré le rythme de l'histoire de la musique populaire. 

Un quart d'heure de défoulement pour une chanson culte

"Tutti Frutti" a été un tube planétaire dans les années 50, alors que cette chanson a été lâchée sur un coin de piano lors d'une pause, en pleine séance d'enregistrement d'un disque de blues. Un quart d'heure de défoulement, qui a convaincu le producteur présent et marqué une génération et les suivantes. Les paroles, qui évoquaient une relation sexuelle entre hommes, ont été transformées, pour une version plus conformiste d'histoire entre homme et femme, et le disque a été commercialisé. Le succès fut immédiat après la sortie du single. La chanson a accompagné Little Richard lors de tous ses concerts. 

La vie de Little Richard ne fut pas que "tutti frutti" et "bella vita". L'histoire retient une personnalité torturée et une vie chaotique pour le chanteur à large banane et fine moustache. 

Après le succès de Tutti Frutti,  d'autres succès suivent comme "Long Tall Sally" et "Rip It Up" la même année, puis  Good Golly, Miss Molly en 1958. Son style est un mélange de boogie, de gospel et de blues, quelque chose d'inimitable. 

Une vie chaotique

Après quoi, il fait volte-face devant le succès et devient missionnaire. Son mariage avec la secrétaire de son église ne dure que quatre ans. Son homosexualité lui a valu des poursuites de la justice américaine. Durant sa vie il tiendra des propos contradictoires selon les époques, sur ce sujet. 

Dans les années 1970, Little Richard fait des tournées rock, devient accro à la marijuana et à la cocaïne, tout en restant attaché à sa pratique religieuse. 

En 1986, il a été l'un des dix premiers intronisés au Temple de la renommée du rock and roll, et en 1993, il a reçu un Lifetime Achievement Award aux Grammys. Son dernier enregistrement remonte à 2010, pour un album hommage au chanteur de gospel Dottie Rambo.

Tous les rockeurs après lui ont chanté ses chansons, de Buddy Holly à David Bowie, en passant par les Beatles, tous ont signalé leur dette envers l'artiste.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.