Clap de fin pour la 44ème édition du prix du Livre Inter qui a couronné David Lopez pour son roman "Fief". 24 heures riches en émotion pour clore six mois d'une aventure hors du commun.

Laurence Bloch, directrice de France Inter immortalise l'instant
Laurence Bloch, directrice de France Inter immortalise l'instant © Radio France / Anne Audigier

24 jurés. 10 romans. Et à l'arrivée il ne doit en rester qu'un. Un seul roman pour lequel 24 personnes (12 hommes, 12 femmes) vont discuter, plus ou moins âprement, pour que leur favori soit l'élu.

Acte 1 : les délibérations

Elles ont traditionnellement lieu le premier dimanche du mois de juin. Les 24 membres du jury ont rendez-vous en milieu d'après-midi dans la salle panoramique du 22è étage de la tour de la Maison de la Radio.

Alors que certains font connaissance autour d'un café...

Les membres du jury prennent possession de la salle du 22è
Les membres du jury prennent possession de la salle du 22è © Radio France / Anne Audigier

...d'autres profitent du paysage

L'une des plus belles vues sur Paris
L'une des plus belles vues sur Paris © Radio France / Anne Audigier

A 16h tout le monde est là. La présidente Leila Slimani peut lancer les débats.

Ils sont venus, ils sont tous là
Ils sont venus, ils sont tous là © Radio France / Anne Audigier

Et puis est arrivé ce jour où en lisant une phrase dans un roman, j’ai pensé : mais comment cet écrivain a-t-il pu exprimer de manière si juste, si précise, ce que je croyais être la seule à ressentir ? La littérature n’était plus seulement un espace de recueillement solitaire mais, au contraire, un moyen de communier avec les autres, de faire l’expérience de mon humanité.

Quel peut bien être le pouvoir de la feuille d'érable en l'occurrence ?
Quel peut bien être le pouvoir de la feuille d'érable en l'occurrence ? © Radio France / Anne Audigier

L'accessoire indispensable du juré : le carnet ou le cahier

ça crayonne, ça griffonne, ça relit ses notes......
ça crayonne, ça griffonne, ça relit ses notes...... © Radio France / Anne Audigier
Leila Slimani, une présidente concentrée
Leila Slimani, une présidente concentrée © Radio France / Anne Audigier

Au fur et à mesure que passe l'après-midi, les positions s'affirment, parfois les fleurets sont mouchetés. Et quelques pauses s'imposent.

Certains jurés ne sont pas venus les mains vides
Certains jurés ne sont pas venus les mains vides © Radio France / Anne Audigier
Juste avant le premier vote
Juste avant le premier vote © Radio France / Anne Audigier

"Fief" est passé à une voix de réitérer l'exploit de "La petite marchande de prose" de Daniel Pennac : être élu au premier tour de vote !

La dernière heure de discussion profitera à "L’avancée de la nuit" de Jakuta Alikavazovic qui récoltera 9 voix au second tour. Pas suffisant pour rattraper les 14 voix et donc la majorité absolue obtenue par David Lopez.

►►► Retrouvez la sélection 2018

Acte 2 : la rencontre

Un juré du prix du livre Inter a deux rêves : rencontrer Eva Bettan et le lauréat auquel il vient de décerner le prix. Pour Eva Bettan, c'était fait. La découverte en chair et en os de David Lopez n'allait pas les décevoir.

Souriant et ému, le jeune auteur a l'air de sortir tout droit de son roman. Toute la soirée, il a été à l'écoute et a répondu avec beaucoup de générosité aux nombreuses questions des membres du jury.  Notamment ce qu'il y avait de lui dans Jonas, le personnage principal de "Fief".

Il est minuit passé, mais David Lopez est toujours aussi disponible
Il est minuit passé, mais David Lopez est toujours aussi disponible © Radio France / Anne Audigier

Acte 3 : le marathon

Quelques heures plus tard. Il est presque 8h lorsque les jurés, la présidente et le lauréat investissent le salon du 5è étage de France Inter, qui parait très petit tout à coup. En monitrice de colo revendiquée, Eva Bettan explique comment la matinale va se dérouler.

Eva Bettan et quelques membres du jury
Eva Bettan et quelques membres du jury © Radio France / Anne Audigier

Leïla Slimani patiente tandis qu'Eva et David Lopez choisissent l'extrait que l'auteur va lire à l'antenne.

David Lopez, Eva Bettan et Leila Slimani
David Lopez, Eva Bettan et Leila Slimani © Radio France / Anne Audigier
Le studio 511 aussi paraissait un peu exigu ce matin
Le studio 511 aussi paraissait un peu exigu ce matin © Radio France / Christophe Abramowitz

►►► ALLER PLUS LOIN : "J'avais peur que mon texte soit pris pour ce qu'il n'était pas", David Lopez invité du Grand Entretien de Nicolas Demorand

David Lopez a du écrire plus de dédicaces en quelques heures que depuis que son livre est sorti. Au crayon de papier. Toujours

A table
A table © Radio France / Anne Audigier
sur le canapé...
sur le canapé... © Radio France / Anne Audigier
... ou accroupi dans le couloir
... ou accroupi dans le couloir © Radio France / Anne Audigier

Ce marathon s'achève par un 13/14 spécial avec Bruno Duvic

Le 13/14 avec Bruno Duvic
Le 13/14 avec Bruno Duvic © Radio France / Christophe Abramowitz

►►► ALLER PLUS LOIN : (Ré)écouter l'édition spéciale du 13/14

Et la traditionnelle photo de groupe

Le jury au grand complet
Le jury au grand complet © Radio France / Christophe Abramowitz

A l'année prochaine !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.