Nous avons reçu plus de 4000 candidatures pour devenir juré du Livre Inter ! Seuls 24 d'entre eux choisiront le lauréat 2017. Levons le voile sur le processus de sélection.

La sélection du jury
La sélection du jury © Radio France / Anne Audigier

Nous sommes une vingtaine dans une salle austère de la "petite couronne" de la Maison de la Radio. Par la fenêtre, on ne voit que le mur gris de la "grande couronne". Et oui, quand on travaille dans un bâtiment de forme circulaire, le vocabulaire est... sphérique.

Durant les quelques heures qui viennent, nous n'aurons pas vraiment le temps de nous préoccuper de la vue. Nous avons une mission : choisir les 24 personnes qui composeront le jury du Livre Inter 2017.

Nous sommes donc une vingtaine. Un certain nombre de candidatures nous ont été remises à chacun (personnellement : 300). Nous devons tous sélectionner cinq personnes. Cinq lettres ou mails que nous lisons à nos camarades. Puis nous votons. Et ainsi de suite, 24 fois.

Le partage se fait géographiquement afin que les jurés viennent des six coins de l'Hexagone, ainsi que des DOM-TOM. N'oublions pas la parité, qui est totale : 12 hommes, 12 femmes.

Et c'est là que les problèmes commencent. Ainsi, parfois :

Une lettre moyenne d'un homme vaut mieux qu'une lettre exceptionnelle d'une femme

Ne voyez aucun sexisme quel qu’il soit dans ces mots prononcés avec beaucoup d'humour par Eva Bettan. C'est une constante, chaque année les femmes postulent en plus grand nombre que les hommes. Deux lettres sur trois. Alors messieurs : à vos plumes pour les prochaines années.

Journée de sélection des jurés du prix du Livre Inter
Journée de sélection des jurés du prix du Livre Inter © Radio France

Émotion

C'est le deuxième écueil. Heureusement, Eva veille :

On ne cherche pas quelqu'un qui nous émeuve, mais quelqu'un qui sera un bon juré.

Il est étonnant de constater à quel point les gens qui nous écrivent se mettent à nus dans leur lettre/mail de candidature. La littérature et les livres tiennent une très grand place dans leur vie. Sans vouloir faire de la psychanalyse à trois roubles, ces quelques lignes qu'ils nous envoient tiennent souvent lieu de catharsis.

Petit moment de grâce

Je dois dire que nous avons été gâtés cette année. Beaucoup de belles lettres, des lecteurs passionnés, engagés. Affichant des parcours de vie et des lectures riches.

Depuis que je participe à l'aventure du livre Inter (une dizaine d'années) c'est la première fois que je vois une lettre applaudie après sa lecture.

Grosses discussions

Qui dit candidatures de qualité, dit choix cornéliens et donc discussions ! Grosses discussions ! Très grosses discussions. Bon, on ne va pas jusqu'aux noms d'oiseaux qui volent, mais....

Lettres originales

Qu'elles soient en vers, décorées ou dessinées, chaque année nous recevons quelques lettres qui sont de petites œuvres d'art.

Alors soyons clair. Ça n'influence absolument pas notre choix. Mais c'est joli à regarder.

Ôde à Eva

Elle dit d'elle même qu'elle est "la maîtresse d'école et l'agent d'ambiance". C'est la patronne et l’idole des candidats.

Si le choix du président du jury motive de nombreux postulants - et Elisabeth Badinter nous fait tutoyer des records cette année, ils sont très très nombreux à attendre avec impatience le moment ou ils croiseront Eva Bettan.

Et maintenant

La journée fut longue et intense. Mission accomplie : nous avons notre jury. Et si je peux me permettre : il a de la gueule !

► Rendez-vous le jeudi 30 mars, à 13h, dans le journal de Bruno Duvic pour découvrir les 24 noms ainsi que les 10 livres sélectionnés.

Aller plus loin

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.