"Il habitait un chapeau magnifique au-dessus duquel, le dimanche, flottaient les crapauds bleu blanc rouge qu'on pouvait voir de loin..." Un jeune prince déforme les mots et les expressions, comme le font souvent les enfants. Un grand classique du livre de jeunesse, de ceux qui peuvent déclencher l’envie de lecture.

Détail de la couverture de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef
Détail de la couverture de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef © Gallimard

Pef, de son vrai nom Pierre Élie Ferrier, est un « grand » créateur jeunesse et un ami que vous suivez depuis… et bien plus !

Denis Cheissoux : "Un auteur avec qui j’ai eu la chance de fêter, chez Antoine Gallimard, ses quatre fois vingt ans. Pef, c’est l’histoire d’un petit garçon, fils d’un metteur en scène de théâtre et d’une maîtresse « des écoles » qui ne s’appelait pas encore professeur des écoles. 

Enfant, le p’tit Pef avait les clés et il ouvrait tous les matins la grille de l’école à classe unique. 

Ses copains lui demandaient : "Alors c’est ouvert ?" Il leur répondait déjà : "Non, c’est tout bleu !" 

Les visages des copains s'illuminaient, il était le roi du Monde. Il sut, à ce moment-là, qu’on pouvait jouer avec les mots et faire plaisir aux autres.

Détail du livre "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef
Détail du livre "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef / Gallimard jeunesse

Le plaisir de jouer avec les mots

Le plaisir de jouer avec les mots, c’est de cela dont il s’agit dans notre Belle lisse poire née il y a 40 ans ! Un jeune prince déforme les mots et les expressions comme le font souvent les enfants : 

À n'en pas douter, le prince de Motordu menait la belle vie. Il habitait un chapeau magnifique au-dessus duquel, le dimanche, flottaient les crapauds bleu blanc rouge qu'on pouvait voir de loin. Lorsque venait l'hiver, il faisait d'extraordinaires batailles de poules de neige. Et le soir, il restait bien au chaud à jouer aux tartes avec ses coussins… dans la grande salle à danger du chapeau.

Pour un enfant, ce livre est un premier éveil avec les mots. Il découvre le plaisir de jouer et une façon de s’approprier le langage … C'est un outil mis à notre disposition, alors malaxons-le ! 

"Le prince vivait à la campagne. Un jour, on le voyait mener paître son troupeau de boutons. Le lendemain, on pouvait l'admirer filant comme le vent sur son râteau à voiles. Et, quand le dimanche arrivait, il invitait ses amis à déjeuner. Le menu était copieux."

Et aussi : 

Menu du jour
"Boulet rôti
Purée de petit bois
Pattes fraîches à volonté
Suisses de Grenouilles
Au dessert :
Braises du jardin
Confiture de murs de la maison."

Quand on veut se la péter, on dit que ces jeux de mots reposent sur la paronymie, c’est-à-dire le rapport lexical entre deux mots dont la graphie ou la prononciation sont très proches. «  Chapeau-château ou Crapaud-Drapeau » : on peut les confondre à la lecture ou à l’audition, et cela devient un outil pédagogique parfait !

Détail de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef
Détail de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef / Gallimard

Que devient le prince ? 

Ses parents voulaient le caser, parce que jouer les Tanguy avant l’heure, il y a un moment, ça suffit ! Mais le gamin était bien dans son chapeau. Sa mère essaya de le convaincre :

Si tu venais à tomber salade, lui dit-elle, qui donc te repasserait ton singe ? Sans compter qu'une épouse pourrait te raconter de belles lisses poires avant de t'endormir.

Comme lorsqu'on a sommeil et qu’on expédie la lecture du livre aux enfants, ce qu’il ne faut jamais faire, je vais vous présenter la suite rapidement : 

Notre Motordu prend sa toiture de course pour se mettre en quête d'une fiancée. Un pneu crève, il a oublié sa boue de secours. Au même moment, il aperçoit une jeune flamme qui a l'air de cueillir des braises des bois : 

- Je suis la princesse Dézécolle et suis institutrice dans une école publique, gratuite et obligatoire.                                                              
- Fort bien, dit le prince, et que diriez-vous d'une promenade dans ce petit pois qu'on voit là-bas ?                                                              
- Un petit pois ? s’étonna la princesse, mais on ne se promène pas dans un petit pois ! C'est un petit bois qu'on voit là-bas !

Et la princesse Dézécole le convie dans sa classe pour lui remettre le langage à l’endroit dans le droit chemin de la langue. Mais, le prince déclenche l'hilarité des nouveaux copains. Ils n'avaient jamais entendu quelqu'un parler ainsi !

"Quatre et quatre : huître,
quatre et cinq : bœuf,
cinq et six : bronze,
Six et six : bouse."

La princesse Dézécolle n'abandonne pas. Patiemment, chaque jour, elle lui apprend à parler comme tout le monde.
- "On ne dit pas j'habite un papillon, mais j'habite un pavillon."

Il parvint à parler normalement, mais ses camarades le trouvaient beaucoup moins drôle depuis qu'il ne "tordait plus les mots".

Détail d'une page de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef
Détail d'une page de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Pef / Gallimard

Un classique du genre

Pourquoi "La belle lisse poire du Prince de Motordu" est-il devenu un classique ?

  • C'est une déclaration d’amour au langage qui fit décoller à 40 ans la carrière d’auteur de Pef. 
  • C'est un livre avec autant d’humour que de pédagogie. À l'époque, Pef, est l'un des premiers en France, avec Tomi Ungerer, à apporter l’humour dans les livres pour enfants. 
  • Ce livre fait fonctionner l'imaginaire et les cellules grises de l'enfant, mais il faut le lire au bon âge pour que la magie prenne : en CE2, CM1 ou CM2.
  • Comme c’est illustré au pied de la lettre, on peut s'aider des dessins pour comprendre les jeux de mots. 
  • On le lit pour le style du dessin de Pef, proche de la caricature. Ses illustrations sont un mélange de références entre l’univers des contes prince-château-princesse et… des notions très quotidiennes avec un prince en jean et basket.
  • La belle lisse poire du Prince de Motordu est une Ode à la liberté du langage. Pef est un auteur militant engagé qui combat l’illettrisme, et les inégalités. Ce livre témoigne de sa véritable implication avec les enfants et de sa capacité à se mettre à la hauteur des enfants et communiquer avec eux.

La belle lisse poire du prince de Motordu de Pef, aux éditions Folio Benjamin, pour les 7-8 ans.

Détail de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Ped
Détail de "La belle lisse poire du Prince de Motordu" de Ped / Gallimard

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.