Cet été, François Hollande a nommé le comédien et scénographe Eric Ruf à la tête de la Comédie-Française, en remplacement de Muriel Mayette-Holz au poste très convoité d’administrateur de la Comédie-Française. Une nomination contre l’avis de la ministre de la Culture de l’époque, Aurélie Filippetti, qui avait choisi le directeur du théâtre de la Colline, Stéphane Braunschweig. L’autre candidat, le directeur du TNP de Villeurbanne, Christian Schiaretti n’avait même pas été reçu par l'Élysée. Grand seigneur, Eric Ruf a proposé aux deux recalés de mettre en scène un spectacle lors de la saison 2015/2016 (ou des saisons suivantes, selon les emplois du temps des uns et des autres). Ils ont accepté et réfléchissent à la pièce du répertoire qu’ils vont proposer. Un geste qui honore le nouvel administrateur de la Comédie-Française.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.