Lucio Fontana
Lucio Fontana © Radio France / Stéphane Capron

Le musée d’art moderne de la Ville de Paris présente une rétrospective de l’artiste argentin, Lucio Fontana qui permet de découvrir toutes les facettes de son œuvre, au-delà des célèbres tableaux lacérés qui sont les plus connus. Il s’agit de la première rétrospective en France depuis celle du Centre Pompidou en 1987.

Les tableaux lacérés de Lucio Fontana, les « Tagli » (fentes) sont la marque de fabrique de l’artiste argentin. Ils figurent dans toutes les collections permanentes des grands musées d'art contemporain dans le Monde. Un geste radical, qui n’est pas exempt d’une certaine charge érotique. Cette rétrospective permet de montrer toutes les facettes de son œuvre . On découvre un homme qui aimait sculpter le ciment, la céramique, le néon, le verre, le métal. Il était également passionné par la conquête spatiale et ses « Buchi » (trous) se font parfois cosmiques.

A la fin des années 40, il perce ses toiles et créé ainsi sa propre galaxie.

Sébastien Gokalp est l'un des commissaires de cette exposition....

La rétrospective Lucio Fontana au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris se déroule jusqu'au 24 août 2014.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.