Riche, créative et avant-gardiste, l’œuvre des frères Lumière fut motivée par une fascination pour les images fixes ou en mouvement.

Auguste et Louis Lumière
Auguste et Louis Lumière © DR Les frères Lumière

Afin de célébrer la créativité des frères Lumière, l’Institut Lumière et le musée des Confluences vous embarquent dans l’aventure de l’industrie lyonnaise de la famille Lumière depuis l’invention du cinématographe jusqu’à son héritage dans le cinéma actuel.

Lumière Le cinéma inventé
Lumière Le cinéma inventé © Aucun(e)

Au 19e siècle, les sciences et les techniques connaissent un nouvel essor. Les innovations et découvertes qui apparaissent dans le domaine de l’optique, du mouvement, de la mécanique et de la chimie permettent aux frères Lumière de concevoir une révolution technique et culturelle : le cinématographe.

L'Américain Thomas Edison a inventé en 1891 la première caméra de cinéma appelé Kinétographe et un appareil pour regarder des films mais séparément : le Kinétoscope. En 1895, Louis Lumière met au point une invention qui allie les deux, caméra et projecteur : le Cinématographe.

La première fiction du cinéma voit le jour pendant l'été 1895 avec L'arroseur arrosé des frères Lumière, juste après le film La sortie de l'usine Lumière à Lyon le 22 mars en tout petit comité. Début 1896, ils montrent le célèbre L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat, avant d'envoyer des opérateurs réaliser près de 1.500 vues cinématographiques dans le monde entier.

Née à Lyon et faisant partie intégrante du patrimoine lyonnais, l’invention du cinéma est à la confluence des arts, des sciences mais aussi de l’industrie. Elle a généré une nouvelle forme de loisir qui perdure encore aujourd’hui.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.