Depuis six mois la ville de Montauban est en émoi. Les statues des frères Volfoni qui ornaient depuis quelques années l'un des ronds-points du centre-ville ont disparu. Dispersées façon puzzle ?

Jean Lefèbvre et Bernard Blier dans les Tontons Flingueurs
Jean Lefèbvre et Bernard Blier dans les Tontons Flingueurs © Gaumont Distribution

On ne devrait jamais quitter Montauban

Depuis février 2014, un rond point de Montauban a été rebaptisé "Le giratoire des Tontons Flingueurs". Cinq caricatures grandeur nature en plexiglas signées Stéphane Saint-Emett y ont été installées. Cinq acteurs qui depuis 55 ans, grâce à un film, font partie de l'imaginaire collectif : Lino Ventura, Robert Dalban, Francis Blanche, Bernard Blier et Jean Lefebvre trônent fièrement en plein cœur de la ville.

Ou plutôt trônaient. Depuis le 2 juillet dernier, les frères Volfoni ont disparu.

Je vais lui montrer qui c'est Raoul

Raoul et Paul Volfoni alias Bernard Blier et Jean Lefebvre. Ceux-là même qui lorgnent sur les affaires du Mexicain, qui, sur son lit de mort, a confié a son vieil ami Fernand / Lino Ventura les dites affaires louches en même temps que la garde de sa fille Patricia. Et les ennuis qui vont avec...

A l'époque du tournage, Blier enchaîne les rôles de gangsters maladroits aux côtés de son complice Jean Lefebvre. Beaucoup de ces films sont devenus des classiques. Et pourtant, lors de la sortie des Tontons le 27 novembre 1963, on est loin des critiques dithyrambiques. 

Dans La Croix, le critique Jean Rochereau y voit "une très honorable symphonie en colt majeur", tandis que Télérama le considère comme "un agréable divertissement, destiné à faire passer le temps".  Le film attire tout de même 3,3 millions de spectateurs, grâce au bouche à oreille.

Lautner et Audiard n'imaginaient certainement pas qu'un jour leur oeuvre ferait l'objet d'un colloque à la Sorbonne.

Montauban est en émoi

Collectionneurs, cinéphiles, plaisantins ? La maire de Montauban n'a, pour l'instant, pas la réponse, mais n'a pas hésité à proposer une rançon pour récupérer les frères Volfoni.

"La réplique de Lino Ventura, magnifiée par son talent, est le symbole de la douceur de vivre dans le Sud-Ouest, expliquait Brigitte Barèges au Figaro en juillet dernier. C'est plus efficace que toutes les campagnes de publicité du monde."

La rançon, ça tient toujours ?

Coup de théâtre. Il y a quelques jours, un homme a appelé la mairie de Montauban au sujet du vol de l'été dernier.  Ecoutez Brigitte Barèges le raconter à Nicolas Sabba sur France Bleu Occitanie.

1 min

Brigitte Barèges sur France Bleu Occitanie

Par France Bleu Occitanie

Rien n'a filtré si ce n'est que l'affaire est prise très au sérieux et qu'une enquête est toujours en cours.

Aller + loin

Si vous voulez voir le film au cinéma, il est encore projeté de temps en temps dans quelques salles. Ce sera le cas ce mercredi 28 novembre, au Brady (dans le 10è arrondissement à Paris) pour fêter les 55 ans de sa première sortie, 

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.