Marcel Alocco est un artiste qui tisse le tableau. La toile, le tissu et l'étoffe sont sa palette, sa matière première, et l'esprit de son travail. A suivre, à Londres et ailleurs.

Je fais ici place à un artiste chaleureux, rencontré trop brièvement pour ma part, et à qui je dois de m'avoir donné quelques minutes de générosité.

Marcel Alocco donc. Niçois, certes. Il s'est d'abord exprimé à travers les mouvements Fluxus et Supports Surfaces. Chez lui, le tissu est peint, déchiré, rapiécé et recomposé. On peut rapprocher son travail de celui de Claude Viallat.

Il est également écrivain et illustrateur, et s'est intéressé à l'apparition de la figure humaine dans les dessins d'enfants.

Alocco
Alocco © Alocco / christine siméone

Marcel Alocco à Londres

L’exposition internationale organisée pendant les Jeux Olympiques

par le Comité OFA avec la collaboration du Centro Italiano per le Arti e la Cultura

OLYMPIC FINE ARTS 2012 au BARBICAN CENTRE de Londres- Ouverture le 1er août 2012

La Peinture en Patchwork, fragment 517 (230x140) 1991

Marcel Alocco près de Bordeaux

Au Centre d’Art Contemporain LESCOMBES (Eysines – Bordeaux) juin / septembre 2012

« Alocco : 1962 – 2012, encore autrement »

Tout savoir sur Marcel Alocco>

blogcs signature C Simeone
blogcs signature C Simeone © Radio France / C Siméone
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.