Pour le quatrième tome de sa série débutée en 2008, le dessinateur Jean-Pierre Gibrat nous transporte en pleine guerre d’Espagne.

Détail de la couverture de Mattéo, quatrième période de Jean-Pierre Gibrat
Détail de la couverture de Mattéo, quatrième période de Jean-Pierre Gibrat © Futuropolis

1936. Tombés sur une cache d’armes, Mattéo et ses compagnons Robert et d’Amélie traversent les Pyrénées. Le trio se retrouve en pleine guerre d’Espagne. Un peu désabusé par se précédentes aventures politiques, Matteo, après quelques hésitations, se laisse entrainer et part combattre. 

Ce nouvel épisode des aventures très romanesques de Mattéo surpasse les précédents

Le récit fluide est toujours haletant,  et la question de l’engagement politique jamais loin. La lumière de l’Espagne entoure les personnages dans un dessin perfectionné, toujours agréable. Comme les héros sont terriblement humains et jamais manichéens, l’attachement se poursuit… Cette nouvelle aventure comptera deux épisodes : on a hâte de connaitre la suite de l’engagement de Matteo, ce pessimiste sifflotant auquel son créateur s’identifie.

Détail d'une planche de Mattéo, Quatrième période, de Jean-Pierre Gibrat
Détail d'une planche de Mattéo, Quatrième période, de Jean-Pierre Gibrat / Futuropolis

Rencontre avec Jean-Pierre Gibrat

La Guerre d’Espagne est l’une des plus terribles, mais c’est aussi le moment où des gens viennent du monde entier défendre l’idée de démocratie.

Ecoutez Gibrat : 

On ne peut pas se passer de repérage sur place. Ce que vous avez vu sur les lieux va irriguer votre dessin de manière inconsciente.

Ecoutez Gibrat :

Les grandes décisions sont la résultante de plein de choses qui vous pétrissent.

Ecoutez Gibrat :

La leçon de dessin de Gibrat 

Comment j’ai dessiné Mattéo : 

Feuilletez quelques pages 

Mattéo tome 4 de Jean-Pierre Gibrat quatrième époque (août-septembre 1936) est publié chez Futuropolis  

Aller + loin 

La Guerre d'Espagne dans La Marche de l'Histoire

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.