Le Presbytère Béjart
Le Presbytère Béjart © radio-france / Ilia Chkolnik

Créé e 1997 à Lausanne puis à Paris à Chaillot avec sur scène les membres du groupe Queen et Elton John, Le Présbytère est un des joyaux du répertoire de la compagnie que perpétue Gil Roman son directeur artistique. Il est en tournée en France.

Maurice Béjart a écrit ce ballet en hommage à Jorge Donn , son danseur fétiche et Freddy Mercury, tous deux morts du SIDA.A la création il n'y avait que 25 danseurs sur le plateau, aujourd'hui ils sont 40 ! Tous présents dès le premier tableau, les membres de leurs corps vibrent comme les cordes d'une guitare.

Ce ballet est un rêve. Une pièce généreuse et revigorante qui parle d'amour, d'espoir et de jeunesse. Un ange marche avec des chaussures en forme de cube sur It's a king of magic. Des corps sur des civières s'animent et reviennent à la vie. Les danseurs hommes rassemblés dans un cube de 2 mètres carrés s'amusent sur Radio Gaga . Les tubes de Queen s’enchaînent et se mêlent à la musique de Mozart dans une énergie communicative . Le tout étant rehaussé par les costumes chatoyants de Gianni Versace .

Béjart Ballet Lausanne/a> from Béjart Ballet Lausanne on Vimeo.

"Pourquoi l'amour nous fait-il ma guerre ? " lance un danseur.Le Présbytère est une ode à la liberté . Le spectacle rend hommage à toute une génération décimée par la maladie dans les années 80-90 avant que l'on ne découvre les traitements qui prolongent la vie. Une vidéo montre la force de Jorge Donn sur I want to break free . Les danseurs finissent par se coucher au sol et se recouvrent le corps d'un drap blanc dans un silence de cathédrale vite rompu par la ferveur d'un public populaire très mélangé. Tout ce dont souhaitait Maurice Béjart.

Gil Roman, directeur artistique du Béjart Ballet de Lausanne dans le journal de 8h le dimanche 5 avril

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.