Patrick Bard revient sur l’histoire des 18 poilus tombés au combat qui figurent sur le vitrail-monument aux morts de l’entrée de l’église de Préaux du Perche. Aux 18 portraits photographiques seront adjoints 18 paysages photographiques des lieux dans lesquels ces hommes ont perdu la vie. Une grande place sera faite aux documents, reproductions de courriers, de photographies d’époque, d’objets sous vitrines et de cartes postales extraites des archives des familles, accompagnées de textes explicatifs.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.