Mexico. La mégapole de 22 millions d’habitants, située à 2400 m d’altitude est baroque, moderne et vivante … Le dessinateur Nicolas de Crécy en rend la diversité à sa façon.

Pinata à sept pics sur le toit d'une voiture à Mexico
Pinata à sept pics sur le toit d'une voiture à Mexico © Nicolas de Crécy/ "Mexico" Travel Book Louis Vuitton

Et livre un superbe livre de voyage.

► Lire l'interview de Nicolas de Crecy

Nicolas de Crécy est parti pour le Mexique avec pour seule consigne de son éditeur : rester réaliste dans son journal de voyage dessiné et ne pas s’aventurer sur une vision fantasmée. Il n’a pas eu besoin : Mexico est suffisamment évocatrice pour provoquer l’évasion.

Dans Mexico, la ville immense se déploie de nuit, de jour, ensoleillée, sous la pluie, dans les détails, mais aussi dans sa globalité, avec les volcans au loin. Dans le livre de voyage, on découvre des rues, ses habitants, un chien, des papis sur leur banc, des églises baroques, les façades colorées des maisons, et des places peuplées.

Mexico, une ville éclectique

Plaza Giordano Bruno, Colona Juarez
Plaza Giordano Bruno, Colona Juarez © Nicolas de Crécy/"Mexico" travel book Louis Vuitton

Non loin de statues baroques de Christs ensanglantés, des têtes de squelettes colorées ("calavera", symboles du jour des morts) résument l’éclectisme de la ville, et de ses environs, Oaxaca, Cuetzalan... Une variété accentuée par la diversité des matériaux utilisés pour le dessin : l’encre de chine, l’aquarelle, et l’encre.

Partout dans cette ville dessinée, on retrouve la marque délicate de Nicolas de Crécy. Un dessinateur plus à l’aise avec le calme du Japon, mais que la lumière et l’altitude de la capitale mexicaine et de ses environs ont visiblement inspiré.

Soumaya Museum
Soumaya Museum © Nicolas de Crécy/"Mexico" Travel Book Louis Vuitton

► Lire l'interview de Nicolas de Crécy sur Mexico

Nicolas de Crécy : Comment j’ai dessiné « Mexico »

La leçon de dessin

Mexico, de Nicolas de Crécy est un Travel book édité chez Louis Vuitton

Aller + loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.