Dans "Nevrotik Hotel", Michel Fau incarne une diva flambloyante, Lady Margaret. Pour Boomerang, il chante en direct à l'antenne "Une Femme amoureuse"…

Michel Fau chante "Une Femme amoureuse" en direct dans Boomerang (capture d'écran)
Michel Fau chante "Une Femme amoureuse" en direct dans Boomerang (capture d'écran) © Radio France

Michel Fau est l'invité d'Augustin Trapenard. L’acteur incarne une diva flamboyante dans Nevrotik Hotel, actuellement au théâtre des Bouffes du Nord. L’histoire de la pièce est tissée à partir de chansons composées par Jean-Pierre Stora et écrites pour la plupart par Michel Rivegauche. Ce dernier écrivait notamment pour Edith Piaf après la Seconde Guerre mondiale. Ses chansons évoquaient des personnages aux destins pathétiques ; "c'était souvent très sentimental" reconnaît l'acteur.

Audrey Ripoull, réalisatrice de Boomerang, a monté quelques extraits de ses spectacles... et certaines chansons. Entre "C'est quelqu'un qui m'a dit" et "Summertime", on y reconnaît le style inimitable de l'acteur.

Dans Nevrotik Hotel, Michel Fau interprète Lady Margaret, une diva extravagante et burlesque. Il aime pousser à l'extrême ses incarnations féminines. En fait-il trop ?

"On me le reproche, on me l'a toujours reproché… C'est hallucinant parce qu'en plus je trouve que le monde du théâtre est devenu très raisonnable, très chic et très froid, donc j'ai encore plus envie d'en faire trop."

Il dit aussi :

Evidemment que j'en fais trop, il n'y a que ça qui m’intéresse. Mais on reprochait ça à Fellini et à Galabru alors ce n'est pas grave !

Et puis, c'est une façon aussi pour lui de provoquer les rires dans la salle, de rendre le jeu d'acteur intéressant... "Il faut aller au bout d'une intention, il faut déborder un petit peu. Si on reste dans un naturalisme chic, ça ne fait pas rire !"

L'acteur reconnaît : "Je déteste les choses raisonnables, les choses de bon goût, les choses chics, les choses sans humour, les choses sans excès, les choses sans délire..."

Pour Boomerang, l'acteur interprète a cappella, en direct à l'antenne de France Inter, Une femme amoureuse.

Un choix original, c'est sûr ! Rappelons les versions originales de ce titre... Celle chantée par Mireille Mathieu en 1990, Une Femme amoureuse.

Ou encore celle dont cette chanson est inspirée : Woman In Love, interprété par Barbra Streisand en 1980.

Michel Fau :

Merde au goût du jour !

L'acteur a des goûts musicaux très éclectiques : "J'ai une préférence pour l'opéra mais j'aime bien aussi les choses de mauvais goût. Dès qu'on me dit qu'il faut pas aimer ça, j'ai envie de l'aimer ! Je peux être bouleversé par une chanson de Dalida ou de Georgette Lemaire..."

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.