Michel Tournier
Michel Tournier © Radio France /

Michel Tournier , l’un des plus grands écrivains du XXe siècle, s’est éteint à l’âge de 91 ans.

Ce philosophe de formation avait le souhait de raconter des histoires et d’être lu par le plus grand nombre.

Étudiant à Paris, il côtoie Roger Nimier , puis des artistes comme Lucien Clergue ( avec qui il a crééLes Rencontres d'Arles ), Pierre Boulez ou des philosophes comme Gilles Deleuze . Grand germaniste, il est en 1946 l'un des premiers français à retourner en Allemagne et, jusqu'en 1949, travaille à l'Université de Tübingen . Recalé à l'agrégation de philosophie, il entre à laRadiodiffusion Française comme producteur et réalisateur, et y travaille jusqu'en 1954. De 1958 à 1968, il est directeur des services littéraires des éditions Plon , et collabore aux Nouvelles Littéraires , au journalLe Monde et au Figaro .

Son premier roman, Vendredi ou les Limbes du pacifique, paraît alors, en 1967, et c'est avec Le Roi des Aulnes qu'il reçoit le prix Goncourt en 1970.

Raconter les mythes, s'inspirer des contes

Michel Tournier a cherché à réinterpréter les mythes, celui de Robinson Crusoé dans Vendredi ou les Limbes du Pacifique , ou encore celui des rois mages dans Gaspard, Melchior & Balthazar .

Dans Le Roi des Aulnes , il utilise notamment le personnage de l’Ogre, ou bien fait référence au Massacre des Innocents pour raconter l’histoire d’Abel, un être étrange, prisonnier pendant la guerre et transporté en Prusse orientale.

Michel Tournier s'est toujours défendu d 'être un auteur pour la jeunesse, même s’il avait adapté pour les plus jeunes son Vendredi ou les Limbes du Pacifique , devenuVendredi ou la Vie Sauvage . Il se définissait comme un "contrebandier de la philosophie ", cherchant à faire passer Platon, Aristote, Spinoza etKant dans des histoires et des contes.

Il était de ceux qui, comme Hannah Arendt , considérait qu'aucun exposé philosophique ne peut être comparable en densité à une histoire bien racontée. DansLe vent Paraclet , par exemple, il a adaptéLe Petit Poucet , ou inventé lui-même des contes qui en général mettent l'accent sur le passage d'un âge à l'autre de la vie. Michel Tournier avait une passion pour l'enfance, et il estimait que les jeunes lecteurs sont plus exigeants. Son livre préféré était donc Vendredi ou la Vie Sauvage qu'il a écrit pour eux.

Peu de romans mais un succès immense

Ce n'est qu'à la quarantaine que Michel Tournier "entre en littérature".

Ce que j'avais à dire était à la fois tellement secret et tellement essentiel que j'ai eu besoin d'une longue maturation pour publier quoi que ce soit.

Il n'est pas un écrivain prolixe, neuf romans seulement, et une dizaine d'essais. Ses livres ont rencontré un franc succès dès le début. Vendredi ou les Limbes du Pacifique s'est vendu à cinq millions d'exemplaires. Très vite, l'auteur a été intégré dans le milieu littéraire, au comité de lecture de Gallimard , et à l’Académie Goncourt , dès 1972.

Il était très sympathique, je l'ai connu alors qu'il était attaché de presse des éditions Plon, il n'était pas encore officiellement écrivain. Son Roi des Aulnes a eu le Goncourt à l'unanimité, ce qui je crois n'est jamais arrivé. Vendredi ou les Limbes du Pacifique, Le Roi des Aulnes et Les Météores imposent son nom à la littérature française. Ce sont les trois titres les plus puissants de son œuvre. Bernard Pivot

En 2010, il démissionne de l’Académie Goncourt. Depuis longtemps, il avait choisi de vivre dans la Vallée de Chevreuse, à l’écart des remous parisiens, préférant rencontrer ses lecteurs, rencontrer des jeunes lycéens ou collégiens, ou voyager.

À la fin de sa vie, il avait dit à l’une de ses proches :

Je trouve que j'ai déjà beaucoup trop vécu. Je souffre de la vieillesse : je n'entreprends plus rien, je ne voyage plus. Je m'ennuie.

C’est à la bibliothèque universitaire d’Angers que ses écrits sont déposés, un fonds Michel Tournier y a été créé.

Je ne désire que trois choses : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. L'or représente les droits d'auteur, l'encens les bonnes critiques et la myrrhe le passage à la postérité.

REECOUTEZ MICHEL TOURNIER -Un Bol de Nature >

Bibliographie sélective

  • Vendredi ou les Limbes du Pacifique (roman, 1967). Grand prix de L'Académie française.
  • Le Roi des Aulnes (roman, 1970). Prix Goncourt.
  • Vendredi ou la Vie Sauvage (roman, 1971)
  • Les Météores (roman, 1975)
  • Le Vent Paraclet (essai, 1978)

  • Gaspard, Melchior et Balthazar (roman, 1980)
  • Gilles et Jeanne (roman, 1983)
  • La Goutte d'Or (roman, 1985)

  • Le Vol du Vampire (essai, 1994)

  • Célébrations (essai, 1999)
  • Journal Extime (2002)

  • Le Bonheur en Allemagne ? (2004)
  • Les Vertes Lectures (2006)
  • Je m'avance masqué (entretiens) (2011)